21 octobre 2014 / Mis à jour à 00:04 - Paris  Newsletter  Alertes e-mail  English edition  Flux
Pan Afrique - NTIC
Première messagerie gratuite d’un gigaoctet
Maktoob.com innove pour les utilisateurs bilingue arabe/anglais. Le site maktoob.com offre aux utilisateurs de sa messagerie bilingue arabe/anglais un gigaoctet d’espace. Selon certains, cette initiative, qui pourrait bien lui rapporter de nouveaux annonceurs, correspond aux besoins des internautes et se cale sur les dernières évolutions en matière d’informatique.

Un gigaoctet. Selon El Watan, c’est l’espace qu’offre Maktoob.com aux utilisateurs de sa messagerie bilingue arabe/anglais. De quoi laisser pantois les géants Yahoo mail et Hotmail, qui se livrent en ce moment même une guerre sans merci pour attirer les clients. Le site, propriété du fournisseur de services Internet jordanien Business Optimization Consultants, pourrait voir son nombre d’abonnés grimper, ainsi que ses recettes publicitaires. Les internautes pourront de leur côté mieux répondre aux impératifs de place qui découlent des progrès informatiques.

Dans la bataille que se livrent notamment Yahoo mail et Hotmail, Maktoob s’est imposé comme le vainqueur que personne n’a pas vu venir. Les deux premières messageries du monde offrent depuis peu, respectivement, 100 mégaoctets (contre 6 auparavant) et 2 mégaoctets. Bien, plus qu’avant, mais peut-être pas assez. Car en plus d’offrir l’équivalent d’un compact disque vierge et demi, Maktoob donne la possibilité d’envoyer des pièces jointes de 50 méga, contre 10 pour Yahoo et Hotmail.

Chacun y trouve son compte

Pour les internautes de Maktoob, il semble que le bénéfice soit total. « Avec une boîte de cette capacité, il n’y a pas besoin de ‘faire du ménage’ sans arrêt pour qu’elle ne sature pas. Un utilisateur lambda peut même être tranquille toute sa vie, s’il ne reçoit pas de grosses pièces jointes, car le texte ne pèse pratiquement rien », explique Salif, informaticien. Un gain de temps, et aussi une plus grande marge de manœuvre. « De plus en plus de gens possèdent un appareil photo numérique. En revanche, tout le monde ne sait pas compresser les photos ou en réduire la taille. Du coup, s’ils en envoient plusieurs, la boîte de messages risque de saturer et de ne plus pouvoir prendre de nouveaux messages. Avec un giga, ce type de problème a bien moins de chances de se poser. Cette offre s’adapte aux besoins des utilisateurs, qui de plus en plus auront à stocker des fichiers lourds », estime Serge, le webmaster d’Afrik.

Un confort gratuit pour les abonnés, mais tout aux frais du serveur, qui doit gérer le bon fonctionnement des messageries. Un travail colossal qui pourrait bien être compensé par une augmentation du nombre d’abonnés. Et la progression dans ce domaine semble être un indicateur positif pour la suite. D’après les chiffres d’El Watan, près d’un an après sa naissance en 1998, le site comptait 100 000 inscrits. En janvier dernier, ils étaient 3,5 millions, essentiellement du monde arabe. Autre « consolation », en raison du nombre accru d’abonnés et donc de la visibilité potentiels, les recettes publicitaires pourraient croître sensiblement.

D’aucuns estiment que la chasse aux abonnés peut conduire d’autres messageries à emboîter le pas à Maktoob. Mais la lourdeur de la gestion va sans doute les pousser assez rapidement à revoir à la baisse leur offre de capacité.

Visitez le site : Maktoob.com


à la une




communiqués


en bref




image du jour

dossiers