23 novembre 2014 / Mis à jour à 14:18 - Paris  Newsletter  Alertes e-mail  English edition  Flux
Mali - Suisse - Artisanat - Coopération - Développement - Investissement - Travail
Mali : la première raffinerie d’or opérationnelle en 2013
Bonne nouvelle pour les acteurs du secteur minier malien notamment la filière aurifère. Le pays, malgré la crise qu’il traverse, aura sa première raffinerie d’or qui disposera d’une production annuelle de 106 tonnes d’or. D’un coût total estimé à 45 millions d’euros, le projet de construction de cette raffinerie, est une initiative de la société Swiss Bullion et du malien Pan African Minerals Beneficiation Consultants (PAMBC).

(De notre correspondant)

Décidément le secteur aurifère au Mali ne connait pas la crise. Et pour preuve, la toute première raffinerie d’or du pays sera opérationnelle dès 2013. L’usine sera érigée sur le site de Sénou (6 ha) non loin de l’aéroport de Bamako. Avec une production industrielle annuelle de 106 tonnes d’or, la construction de la raffinerie Kankou Moussa, en hommage à l’un des grands empereurs du Mali, vise la valorisation des ressources minières du pays en particulier et de la sous-région ouest-africaine en général.

Ainsi pour Abdoulaye Pona, président de la chambre des mines du Mali, cette initiative va favoriser la création de milliers d’emplois et la réalisation de valeurs ajoutées nationales. Selon M. Pona, des ateliers pour tailler les pierres précieuses et des ateliers de fabrication de bijoux haut de gamme seront aussi créés à côté de la raffinerie. A cela s’ajoute la construction d’un laboratoire de certification moderne, à l’instar de ce que l’on retrouve à Londres, Anvers, Johannesburg, qui sera une véritable référence dans la sous-région.

Ce projet vient à point nommé car le besoin de raffinage existe au Mali. Un pays qui attend une production industrielle annuelle de 106 tonnes d’or dès 2013. Des chiffres qui viendront consolider la troisième place de producteur d’or en Afrique, derrière l’Afrique du Sud et le Ghana. Le métal jaune représente aujourd’hui 75% des produits d’exportation et 25% du produit intérieur brut.

Lire aussi :

- Mali : hausse des prix du gaz butane

- Les crises politico-militaires en Afrique de l’Ouest ralentissent les activités économiques


lire aussi
Le Mali entrera en récession cette année. C’est le triste constat fait par une délégation du Fonds Monétaire International (FMI), qui a séjourné à Bamako durant deux semaines. Cette période difficile dans...


à la une




communiqués


en bref




image du jour

dossiers

liens utiles