20 septembre 2014 / Mis à jour à 14:07 - Paris  Newsletter  Alertes e-mail  English edition  Flux
Afrique du Sud - Gambie - Liberia - Malawi - Nigeria - Politique
Les femmes les plus puissantes d’Afrique
Classement des cinq femmes africaines les plus puissantes d’Afrique. A la suite du second sommet économique des femmes africaines 2012, tenu à Lagos au Nigeria du 12 au 14 juillet, Afrik.com vous propose le classement des cinq femmes africaines les plus puissantes de l’Afrique.

Si l’Occident et les pays émergents peuvent se targuer de présenter une longue liste de femmes qui détiennent le pouvoir, l’Afrique a longtemps accusé un train de retard. Aux États-Unis, Hillary Clinton et Michelle Obama sont des femmes qui comptent dans la vie politique du pays ; Dilma Rousseff est la 30e présidente du Brésil depuis le 1er janvier 2011, et Angela Merkel dirige l’Allemagne et l’Europe depuis le 22 novembre 2005. L’Afrique commence peu à peu à dérouler le tapis rouge à la gente féminine. Pour preuve, Nkosazana Ndlamini Zuma, ex-épouse du président sud-africain Jacob Zuma, a été élue ce dimanche à la tête de l’Union africaine (UA). L’ex-ministre des Affaires étrangères et de l’Intérieur en Afrique du Sud devient ainsi la première femme à occuper ce poste, devançant Jean Ping, le président gabonais sortant.

Voici le classement des cinq femmes les puissantes d’Afrique :

JPEG - 6.1 ko

Nkosazana Dlamini-Zuma, présidente de la Commission de l’Union africaine

Ce membre convaincu de l’ANC (Congrès national africain), forgé politiquement par la lutte anti-apartheid et l’exil, à 63ans, est considéré comme la femme la plus influente d’Afrique du Sud. Gravissant les échelons au sein du parti, elle a partagé son temps entre le Royaume-Uni et l’Afrique australe, en œuvrant activement aux intérêts de son peuple. C’est au Swaziland, où elle était pédiatre dans un hôpital, qu’elle a rencontré Jacob Zuma. Elle est devenue sa troisième épouse en 1982 et ce jusqu’en 1998, date de leur divorce. Cette position d’épouse ou d’ex-femme d’un leader de taille ne l’a jamais empêché de jouer un rôle politique de premier plan. Puisqu’en 1994, Nelson Mandela, à son arrivée au pouvoir, lui confia le portefeuille de la Santé. Une nomination difficile, avec la tâche ardue de refonder un système de santé publique fondé sur le principe de la ségrégation raciale. Après cinq ans au Ministère de la Santé, elle en effectuera dix autres aux Affaires étrangères et trois à l’Intérieur. Partout où elle est passée, madame Dlamini-Zuma a laissé l’image d’une femme austère, sérieuse, efficace et parfois frondeuse.

Fatou Bensouda, Procureure de la Cour pénale internationale

La Gambienne Fatou Bensouda, âgée de 51 ans, a en juin 2012, succédé à l’Argentin Luis Moreno-Ocampo au poste de procureure de la Cour pénale internationale (CPI). Cette avocate, mariée à un homme d’affaires maroco-gambien et mère de deux enfants, est originaire de Gambie.

JPEG - 7.2 ko
Fatou Bensouda
JPEG - 8.2 ko
Ngozi Okonjo-Iweala

Ngozi Okonjo-Iweala, ministre des Finances du Nigeria

Elle vient de participer au sommet économique des femmes africaines 2012, tenu à Lagos au Nigeria du 12 au 14 juillet, durant lequel elle s’est exprimé sur les questions de la promotion de l’autonomisation des femmes et de l’élimination des obstacles entravant le progrès économique des femmes à travers le continent africain. « Économiste reconnue, elle fut la première Africaine candidate à la direction générale de la Banque mondiale en 2011. », rappelle BBCAfrique.com qui publie ce classement.

JPEG - 4.4 ko
Joyce Banda

Joyce Banda, Présidente du Malawi

Elle a été élue quatrième présidente de la République du Malawi le 7 avril 2012. Joyce Banda, âgée de 62 ans, est une militante de la cause féministe et une éducatrice confirmée. Cette femme politique malawienne est devenue vice-présidente du pays en 2009, après avoir occupé le poste de ministre des Affaires étrangères, et celui de ministre de la Femme et l’Enfance. Elle s’est fait connaitre du grand public pour avoir décriminalisé l’homosexualité, et pour son refus d’accueillir sur le sol du Malawi le président soudanais Omar el-Béchir, sous le coup d’un mandat d’arrêt de la Cour Pénale Internationale (CPI).

JPEG - 9.8 ko
Ellen Johnson-Sirleaf

Ellen Johnson-Sirleaf, Présidente du Liberia

Elle a été élue Présidente de la République du Liberia depuis janvier 2006. Ellen Johnson-Sirleaf, âgée de 74 ans, est une économiste formée aux États-Unis. Elle est sortie de l’ombre lors de l’élection présidentielle, en battant le ballon d’or africain Georges Weah. Elle est surtout la première femme élue au suffrage universel à la tête d’un État africain.

Lire aussi :

- L’Union africaine au féminin

- Nigeria : ouverture du deuxième sommet des femmes africaines à Lagos


à la une




communiqués


en bref




image du jour

dossiers

liens utiles