1er novembre 2014 / Mis à jour à 23:18 - Paris  Newsletter  Alertes e-mail  English edition  Flux
Canada - Mali - Commerce - Hydrocarbures - Investissement - Politique
Mali : du Gaz à Kati

La société Petroma a découvert un gisement de gaz à Bourakèbougou. Bonne nouvelle pour le Mali en ces temps de crise. La Société d’exploitation pétrolière du Mali (Petroma) vient de découvrir un gigantesque gisement de gaz à Bourakèbougou, une localité située à 60 km de Bamako et 45 km de Kati, la ville garnison. Avec cette découverte Aliou Boubacar Diallo, le patron de Petroma, entend produire de l’électricité au Mali à partir de l’hydrogène à moins de 10 F CFA le Kw/h.

(De notre correspondant)

Et de deux pour Aliou Boubacar Diallo ! Après l’inauguration de la mine d’or de Kodieran, une toute première au Mali car détenu majoritairement par les capitaux nationaux, l’homme d’affaires à la tête de Petroma, la société chargé du forage au Mali, vient de découvrir un important gisement de gaz situé à une soixantaine de kilomètre de Bamako. Le gaz de Bourakèbougou, c’est de l’hydrogène à l’état pur (98,8 % hydrogène et 2 % méthane). Pour Aliou Diallo, c’est la première fois qu’on découvre un gisement d’hydrogène au Mali et dans le monde. Avec cette trouvaille, Petroma souhaite produire de l’électricité.

Petroma une société canadienne spécialisée dans la recherche, l’exploitation, le transport et le raffinage des hydrocarbures liquides ou gazeux, est détenue à 98 % par des capitaux maliens et le reste par Petroma Ink (une société canadienne) qui a investi plus de 10 millions de dollars dans ce projet inédit. Les indicateurs montrent qu’il y a une réserve gigantesque dans la zone.

Electricité bon marché

Avec la découverte de ce gisement de gaz, Aliou Diallo entend favoriser l’accès au gaz et à l’électricité bon marché au Mali. Selon lui, son entreprise peut produire du courant pour toute l’Afrique de l’ouest à moins de 10 F CFA (0,020 centimes d’euros) le kilowatt. Pour ce faire Petroma vient d’acquérir une sondeuse. Cela pour mieux pousser ses recherches jusqu’à l’obtention du pétrole dont des indices positifs ont été découverts dans le secteur, a indiqué l’homme d’affaire Malien Aliou Diallo.

Lire aussi :

- Le Mali producteur de pétrole en 2008 ?

- Le Maroc, futur exportateur de gaz et de pétrole ?


à la une




communiqués


en bref




image du jour

dossiers

liens utiles