22 juillet 2014 / Mis à jour à 15:55 - Paris  Newsletter  Alertes e-mail  English edition  Flux
Afrique du Sud - Burkina Faso - Kenya - Lesotho - Maroc - Ouganda - Tanzanie - Banque
L’épargne accessible aux pauvres en Afrique
Un projet de l’Institut mondial des Caisses d’épargne. L’Institut Mondial des Caisses d’Epargne (WSBI) est sur le point de concrétiser un projet de grande envergure qui devrait voir le jour dans les mois à venir. L’objectif : doubler le nombre de comptes d’épargne dans 10 pays en voie de développement (dont 7 africains) d’ici 3 ans, afin de faciliter l’accès des populations pauvres aux services financiers de base, grands facteurs de développement. Le projet, initié par le WSBI, est financé dans sa totalité par la fondation humanitaire Bill and Melinda Gates a hauteur de 20 millions de dollars.

Faciliter l’accès aux services financiers de base dans 10 pays en voie de développement, dont 7 africains. Telle est l’ambition du nouveau projet de l’Institut Mondial des Caisses d’Epargne [1] (WSBI). L’organisme est sur le point d’arriver au terme d’un projet ambitieux, financé par la fondation Gates à hauteur de 20 millions de dollars : celui de doubler le nombre de comptes d’épargne dans les pays défavorisés. Sur 10 pays représentés, 7 sont africains (Burkina Faso, Kenya, Lesotho, Maroc, Afrique du Sud, Ouganda, et la Tanzanie).

Le projet s’articule de la manière suivante. Les projets de 10 Caisses d’épargne membres du WSBI ont été sélectionnés suite à un appel à projet lancé en 2009 par le célèbre institut. Les initiatives Africaines sont particulièrement prometteuses, notamment pour le Kenya. L’objectif est de faciliter l’accès aux services financiers de base (les comptes d’épargne, par exemple) en développent un réseau d’agents non postaux et d’atteindre des populations rurales ou vivant dans des zones peu accessibles. « Le cœur du projet est de mettre en place des agents non bancaires (c’est-à-dire des personnes qui tiennent un magasin, ou une épicerie dans les villages), c’est un moyen de développer le système bancaire sans construire d’infrastructure », explique Dirk Smet, le responsable communication de l’Institut. Actuellement en cours de logistique, les résultats seront visibles dès décembre 2010.

Autre projet emblématique : celui de l’Afrique du Sud. Mis en place par la South African Post Office (SAPO), il devrait permettre aux personnes allocataires de la sécurité sociale d’ouvrir des comptes bancaires à coûts réduits. L’intérêt sera de faciliter la gestion financière des porte-feuilles précaires. « Avant, toutes les personnes qui reçoivent de l’argent de la sécurité sociale recevaient des cheques qu’ils allaient déposer à une banque et ils recevaient leur argent d’un seul trait. Désormais, on va mettre en place un système de comptes bancaires. Le client pourra gérer comme il le veut son argent », explique Dirk Smet. Le projet est actuellement dans la phase d’installation logistique, et devrait prochainement être opérationnel.

L’importance de l’épargne dans la lutte contre la pauvreté

Etre titulaire d’un compte épargne aide véritablement à sortir de la pauvreté. Selon plusieurs études réalisées par la Banque Mondiale, la capitalisation permet de prévenir les risques de la vie quotidienne. De plus, explique Dirk Smet, l’épargne a deux avantages. « Au niveau de l’individu, cela lui permet une gestion plus efficace de ses ressources. Au niveau macroéconomique (des banques, ndlr), l’épargne peut-être recyclée en crédit », ce qui permet aux épargnants de pouvoir contracter un emprunt.

Cette importance de l’épargne dans la lutte contre la pauvreté, le WSBI l’a bien compris. L’organisme créé en 1924, a dès lors œuvré en vue de promouvoir l’accès aux services financiers de par le monde. Très implanté en Afrique, avec un nombre de 34 membres, il souhaite aller encore plus loin dans la lutte contre la pauvreté, en initiant une « véritable refonte du système financier » pour les pays en voie de développement.

Site internet du WSBI

Pour en savoir plus sur le projet : savings-banks.com


[1] L’Institut Mondial des Caisses d’Epargne (en anglais le World Savings Banks Institute, WSBI) est une association bancaire internationale, représentant les caisses d’épargne et les banques de détail. Il dispose d’un réseau de 160 000 agences dans 92 pays.


à la une




communiqués


en bref




image du jour

dossiers

liens utiles