23 novembre 2017 / Mis à jour à 10:11 - Paris  Newsletter  /    Alertes e-mail  /    English edition  /    Flux

Togo - Politique - Election
Présidentielles au Togo : l’horizon se dessine
Le scrutin devrait se tenir entre le 18 février et le 5 mars 2010. Les Togolais voteront probablement entre le 18 février et le 5 mars 2010 pour choisir leur Président de la République. L’annonce a été faite jeudi par la Cour constitutionnelle. Les principaux candidats au scrutin ont déjà commencé à se faire connaître.

Notre correspondant au Togo

« La date probable de l’élection présidentielle se situe dans la période du 18 février au 5 mars », a indiqué, jeudi, le communiqué de la Cour constitutionnelle. Cette annonce fait suite aux multiples supputations courant dans la presse privée depuis quelques jours. « Les dates imaginaires ont été avancées. Le report du scrutin a été même envisagé », rappelle la même source.

L’institution rappelle que l’élection présidentielle a lieu « 75 jours au plus tôt et 60 jours au plus tard avant la fin du mandat présidentiel ». Elle précise par la même occasion que « la date de l’élection présidentielle est fixée par les articles 61 et 64 de la constitution du 14 octobre 1992 et l’article 98 du code électoral ». « Le mandat du président de république ayant débuté le 4 mai 2005 (date de prestation de serment), il est donc aisé de déterminer la date de l’élection présidentielle », souligne la Cour.

Les principaux candidats à l’élection sur la ligne de départ

Sur la ligne de départ de cette élection, on note déjà la candidature de plusieurs personnalités dont l’ex-premier ministre Messan Agbéyomé Kodjo de l’Organisation pour bâtir le Togo dans l’unité et la solidarité (Obuts), de Nicolas Lawson du Parti du Renouveau et de la Rédemption (PRR), du franco-togolais Koffi Yamgnane (Sursaut-Togo), et du très peu connu homme d’affaires Augustin Adewola Hospice Coco.

Quant à l’Union des Forces de Changement (UFC) de l’opposant historique Gilchrist Olympio qui a déjà annoncé sa candidature également, tout laisse présager qu’il s’unira avec le Comité d’Action pour le Renouveau (CAR) de Yawovi Agboyibo. Les deux partis devraient présenter une candidature unique afin d’affronter le candidat du Rassemblement du peuple togolais (RPT, au pouvoir). C’est l’actuel président, Faure E. Gnassingbé, qui devrait être investi comme représentant du RPT pour cette échéance électorale qui fait déjà couler beaucoup d’encre et de salive.



dossier
Le président sortant Faure Gnassingbé entend trouver une nouvelle légitimité en se faisant réélire à la tête du Togo en mars 2010. Mais l’opposition et son principal parti, l’UFC de Jean-Pierre Fabre, met en cause la transparence du processus électoral.


à la une




communiqués

afrik-foot