27 juin 2017 / Mis à jour à 03:51 - Paris  Newsletter  /    Alertes e-mail  /    English edition  /    Flux
RDC - Littérature
"Tintin au Congo" jugé raciste par un organisme britannique
L’album de bande dessinée remisé aux rayons adultes et collectionneurs. La Commission britannique pour l’égalité de races, (CRE), un organisme indépendant, a demandé le retrait des rayons de librairies de l’album BD "Tintin au Congo", qu’elle juge raciste. La CRE accuse l’auteur de la bande dessinée, Hergé (anagramme de Georges Remy, son vrai nom) de "faire preuve de racisme à travers cet ouvrage et de faire la promotion de scènes violentes à l’égard des animaux".

ROYAUME-UNI - PANAPRESS

L’organisme britannique trouve scandaleux la manière dont les Congolais sont représentés dans cet album avec notamment de très grosses lèvres, "presque comme des animaux", selon un membre de la CRE. Dans un communiqué remis à la presse à Bruxelles, la CRE souligne que "sous n’importe quel angle, cet ouvrage est délibérément raciste".

Les responsables de la société belge Moulinsart, qui s’occupe de la gestion des albums de Hergé, ont fait savoir que les librairies ont été priées de prendre des précautions en mettant une bande rouge sur la couverture pour signifier que l’ouvrage est destiné aux collectionneurs. A Londres, certaines librairies ont retiré l’album "Tintin au Congo" des rayons pour enfants pour les placer dans ceux réservés aux adultes.

Produits dérivés à Kinshasa

On rappelle que Georges Remy avait publié l’album "Tintin au Congo" en 1933, en pleine époque coloniale. Au total, l’auteur a publié 23 albums des aventures de Tintin dont notamment "Tintin en Amérique". La reproduction des produits dérivés des albums de Tintin est strictement interdite. Seules les boutiques ayant obtenu la licence de la société Moulinsart sont autorisées à vendre les produits dérivés des aventures de Tintin.

Toutefois, à Kinshasa, les artistes congolais reproduisent allégrement les dessins des aventures de Tintin, qu’ils revendent notamment aux touristes belges qui les recherchent spécialement. Certains touristes font faire le dessin de la couverture de l’album avec par exemple "Albert au Congo" à la place de "Tintin au Congo".



à la une




communiqués

afrik-foot