28 juillet 2014 / Mis à jour à 23:38 - Paris  Newsletter  Alertes e-mail  English edition  Flux
Algérie - Maroc - Conflit - Médias - Musique - Presse
Algérie : Cheb Khaled quitte le Maroc et recadre la presse algérienne
Cheb Khaled remet les pendules à l’heure. Fatigué des critiques émanant de la presse algérienne après avoir accepté la nationalité marocaine, il remet de l’ordre après les nombreux propos lancés contre lui.

Exacerbé par les nombreuses critiques de la presse et des internautes algériens suite à sa décision de porter la nationalité marocaine, Cheb khaled aurait quitté le Maroc. Car même si avec un passeport marocain, le roi du rai assure restait avant tout Algérien, ses compatriotes algériens ne voient pas les choses de la même manière.

La nouvelle nationalité du chanteur avait laissé place à bon nombre de commentaires et de rumeurs. Ce dernier a tenu à en démentir une, la supposée « marocanité » de son épouse. Cheb Khaled a récemment confié à la chaîne arabe MBC que son épouse Saïda « est algérienne de père algérien et de mère marocaine, et non le contraire comme affirment certains médias ».

C’est aussi un Cheb Khaled désabusé qui a répondu il y a quelques semaines aux questions d’un journaliste du quotidien arabophone Echourouk. Il s’était interrogé sur les critiques inexistantes à l’encontre des Algériens qui optent pour la nationalité française. « Ils (les médias algériens, ndlr) parlent de la nationalité marocaine comme si j’avais opté pour la nationalité israélienne. Je vous demande : pourquoi vous ne critiquez pas ceux qui ont pris la nationalité française, que ça soit de simples citoyens ou des responsables. Pourtant, ceux là ont opté pour la nationalité du pays qui a assassiné un million et demi de martyrs », a-t-il lancé.

Quant à sa nationalité marocaine, l’interprète de la célèbre chanson « Aïcha », affirme que c’est un cadeau du Roi Mohammed VI. Et « un cadeau ne se refuse pas, c’est un honneur que le roi lui fait », a expliqué sa femme ».

« Je suis algérien de souche, de naissance et je le resterai toujours même si j’ai un passeport marocain, anglais ou américain… Ma femme a raison, un cadeau ne se refuse pas. Et personne ne peut remettre en cause le fait que je sois algérien », conclut Cheb Khaled.


à la une




communiqués


en bref




image du jour

dossiers

liens utiles