Ya pas bon être noir à la télé

Une pétition contre la publicité raciste circule en ce moment en France. Elle vise particulièrement la marque Bel, spécialisée dans les fromages, et la banque en ligne Egg. L’Africain y est présenté comme cannibale et retardé mental. Les publicistes, quant à eux, revendiquent le droit au comique.

 » Trop, c’est trop. Les Noirs sont représentés comme des cannibales et des attardés pour faire vendre du fromage ou les services d’une banque, c’est un manque de respect total. Les Noirs aussi ont le droit à la dignité « , s’insurge Pape Kanté, juriste. A l’origine de cette colère, une campagne publicitaire de la marque française Bel, spécialisée dans les fromages, notamment La vache qui rit, qui a lancé son produit apéricube. On voit dans les spots publicitaires des cannibales (incarnés par des acteurs grimés en noirs)sur une île déserte, où deux Blancs accostent un canoë plein de fromages apéricubes. Une fois l’apéro (fromage) terminé dans une ambiance de fête, un Blanc demande ce qu’il y a à manger pour la suite. Tous les regards se tournent vers lui. C’est lui le dîner…

Chérie, on mange un Blanc au dîner

Pape Kanté goûte très peu à cette publicité  » dégradante « .  » Nous demandons aux autorités publiques, les services chargés de la vérification de la publicité, les annonceurs, les supports de média et tout autre organe de presse, le retrait immédiat de ces campagnes dégradantes pour la dignité humaine « , exige le juriste. Du côte du Bureau de la vérification de la publicité (BVP), on s’attelle à  » dédramatiser le débat « .  » Si les spots publicitaires passent à la télévision, c’est qu’on a donné notre accord. Pour nous, la publicité d’apéricube joue le grotesque, le ressort comique. C’est vraiment l’univers de la bande dessinée, personne ne croit à cette histoire de cannibalisme « , explique le directeur général de BVP, Joseph Besnaïnou.

Le responsable de la pétition ne trouve pas convaincants les arguments du Bureau de la vérification de la publicité.  » Je suis sûr qu’il n’y a pas un Noir dans leur commission de validation. Ce n’est pas de l’humour que de se moquer aussi grossièrement des gens. Nous, hommes noirs, nous sommes sans cesse ridiculisés, insultés dans la publicité dans l’indifférence quasi générale et dans la plus totale impunité « , s’emporte Pape Kanté.

Les Noirs ont un gros sexe

 » C’est vrai que l’apéricube a utilisé des stéréotypes mais cela ne nous a pas paru raciste. Nous avons fait des campagnes analogues qui traitent des nains, des Suisses… C’était pour rigoler mais si des gens trouvent ça dégradant, ce que je peux comprendre, nous sommes prêts à en parler « , admet Joseph Besnaïnou.

La banque en ligne Egg a axé sa campagne publicitaire, élaborée par BDDP et fils , en épisodes. Elle est censée détruire les stéréotypes en proposant de nouvelles alternatives. Dans  » Idée reçue numéro 9 « , les blacks ont un grand sexe, la banque se propose vaillamment de briser ce préjugé raciste et en profite pour vendre sa nouvelle carte de crédit.  » Nous nous sommes attaqués aux idées reçues des Français par rapport à leur banque car nous pensons qu’ils ne sont pas en adéquation avec les offres d’Egg. Cette campagne a été testée auparavant et les échos étaient plutôt favorables. C’est de l’humour décalé. Concernant spécialement ce spot, nous avons été accusés de sexisme car on ne voit pas la tête du black « , souligne Amy Porter, chargée de communication d’Egg.

Devant les protestations des téléspectateurs, les télévisions ont obligé la banque en ligne à mettre un numéro vert à la disponibilité des personnes outrées par ces publicités.  » Pour l’instant, il est hors de question que nous retirions cette campagne qui doit prendre fin vers mi-décembre. Il est vraiment dommage que tout le monde ne partage pas notre humour », se désole Amy Porter.

La pétition, selon Pape Kanté, aurait trouvé un grand écho auprès des téléspectateurs. Dans tous les cas, elle a permis de relancer le débat sur la place des Africains sur le petit écran et dans la publicité.

Numéro vert de la banque Egg : 0 800 600 610