Voyager utile, c’est possible

A moins de fréquenter les grands hôtels et d’être aveugle, il est difficile de ne pas voir la misère dans les pays en voie de développement quand vous partez en voyage. Les touristes peuvent profiter des paysages et contribuer au développement du pays en choisissant les hôtels portant le label TFD, Tourism for development.

Tourisme utile.  » Quand j’étais enfant, mon père me disait : ne souris jamais de ceux qui rêvent d’un monde meilleur car l’expression de leur rêve finit toujours par faire avancer le monde « , confie Mustapha El Guindy, président de l’association TFD, Tourism for Development. Pour rendre le futur meilleur, l’association a décidé de s’attaquer à la misère.  » En 1998, nous avons créé l’association Tourism for Development et son label social qui ont pour objectif de favoriser une meilleure redistribution des revenus du tourisme, première industrie du monde. Ce label identifie les entrepreneurs qui acceptent, sans augmentation de leurs prix, de donner systématiquement une partie de leurs bénéfices (1%, maximum 1 dollar par nuitée) à ceux qui ne disposent pas du minimum vital « , explique le président de TFD.

Pour un tourisme intelligent

Le touriste, en choisissant les hôtels labelisés, peut contribuer à réduire les inégalités. Sur le site de l’association, l’internaute peut signer la  » charte du voyageur  » dans laquelle il s’engage à acheter prioritairement les produits portant le label  » Tourism for Development « . Actuellement, l’association a trouvé des partenaires dans vingt pays dont dix africains. Il est très facile de trouver les coordonnées des établissements hôteliers et des agences de voyage qui participent à ce projet. Le site donne toutes les informations.

Les fonds récoltés permettent de financer des projets de développement de première nécessité pour les populations les plus démunies : eau potable, habitations, écoles…, réalisés par des associations locales.  » Pour donner un sens éthique à vos voyages et si vous souhaitez que vos vacances profitent aussi à ceux qui n’ont rien, il suffit de choisir en priorité les produits labélisés. Cela ne vous coûtera pas plus cher et vous saurez que, par ce simple choix, vous pouvez sauver la vie d’un homme « , remarque Mustapha El Guindy.

Alors, pour vos vacances, pensez à joindre l’utile à l’agréable. Voyagez utile !