Vidéo, Sénégal : pour avoir brutalisé un pharmacien, un commissaire de police relevé

Au Sénégal, un commissaire de police a été relevé de ses fonctions après abus. Il est accusé d’avoir brutalisé un pharmacien qui refusait de lui délivrer un médicament sans ordonnance.

A Dakar,

Le commissaire de police Bara Sangaré a été relevé de ses fonctions pour abus de pouvoir. L’officier de police, s’est présenté à la pharmacie du Dr Cheikhouna Gaye située en face du poste de santé Nabil Choucair de la Patte d’Oie, à Dakar, au Sénégal, et voulait se faire délivrer un médicament qui nécessite la présentation d’une ordonnance.

Sans ordonnance et devant le refus du pharmacien qui refuse de lui délivrer le médicament, le commissaire Sangaré, non content d’avoir abreuvé d’insanités le pharmacien, fait venir ses éléments qui malmènent Dr Gaye avant de l’embarquer vers son commissariat. Auparavant, les éléments du commissaire Sangaré ont pris le soin de bien menotter le pharmacien traité comme un vulgaire bandit.

Ivres de colère, les pharmaciens du Sénégal ont décidé de poursuivre en justice le commissaire, malgré le fait qu’il soit relevé de ses fonctions. Mieux, les blouses blanches ont promis de battre le pavé pour que justice soit faite. Les cas d’abus sont récurrents au Sénégal avec des policiers pointés du doigt pour leur « arrogance et leur brutalité injustifiées ».

Ce n’est pas un hasard si les policiers passent inaperçus, s’ils ne sont pas hués par la foule, lors de chaque célébration de la fête de l’indépendance du Sénégal, là où les éléments des Sapeurs pompiers sont ovationnés par les populations qui scandent leur nom.