Vidéo/Cameroun : la réplique de « Coller la petite » au préfet

L’interdiction par un préfet du Cameroun de la chanson « Coller la petite » n’a pas été du goût de l’artiste Franko et de nombre de mélomane et autres internautes qui ont apporté une cinglante réplique àTangwa Joseph Fover.

C’est par un arrêté signé, le lundi 2 novembre que Tangwa Joseph Fover, le préfet du département de la Mifi, dans la région de l’Ouest du Cameroun, avait « interdit, sur l’ensemble du département de la Mifi, à compter de la date de signature du présent arrêté, la vente, la promotion, la diffusion de l’œuvre musicale de l’artiste Franko, auteur de la chanson « Coller la Petite » ».

Le préfet avait même menacé de « sanctions » tout contrevenant et invité les sous-préfets et les différentes forces de sécurité de son unité de commandement à veiller à « l’application stricte » de son arrêté dans les espaces publics, sans pour autant motiver sa décision. Alors que beaucoup de Camerounais s’interrogeaient sur l’efficacité d’une telle mesure d’interdiction au moment où la chanson « Coller la petite » est disponible sur internet, la réplique est tombée et cible directement les « Anti-Coller la petite ».