Uraho, toujours vivant Déogratias ?

Plus qu’une bande dessinée,  » Déogratias « , du Belge Jean-Philippe Stassen, est un livre de référence sur le génocide rwandais. A mettre en toutes les mains vite. Très vite. Dès la première page, le ton est donné. Ceci n’est pas une bédé de loisir. Coup de coeur d’Afrik.com

Voilà une bande dessinée sur le génocide rwandais sans indignation, ni morale. Une BD témoignage. Sans caricatures. L’auteur, Jean-Philippe Stassen, rend compte de toute la complexité de ce drame. Ses traits appuyés accentuent l’absurdité de la situation. Fascinant.

Il y a longtemps qu’une BD n’avait pas eu la force et la profondeur de  » Déogratias « . Titre-programme. Un travail ciselé de main d’orfèvre. Stassen a des comptes à régler avec plusieurs personnes, voire avec des pans de la société. Les personnages masculins sont nains et ridicules. Il fustige une certaine Eglise, se moque des militaires en manque de fantasmes, méprise la mentalité de  » petit Blanc  » des touristes et des  » humanitaires « . Quand il ne les assassine pas à coups de crayon. Déogratias s’en charge.

Chien parmi les chiens

Déogratias a toujours soif. La bière d’urwagwa ne l’étanche pas. Il n’arrive pas à se saouler. Sa conscience a beau être noyée dans les brumes de l’alcool, elle ne se tait pas. Hurlement sans fin. Il se transforme en chien. La société d’après le génocide ne remarque pas sa mutation. Il est fou. C’est facile. Cela a le mérite de simplifier les choses. D’oublier le passé. Mais lui n’oublie rien. Victimes et bourreaux se saluent dans la rue d’un  » uraho  » , toujours vivant ?

Seules les femmes sont épargnées. Stassen les aime, souffre pour elles. Il les croque belles, vivantes. Humaines. A un moment, elles se cachent sous les latrines des hommes. C’est dire la place qu’elles occupent dans l’esprit des exterminateurs. Et des autres. La lumière chaude de certaines planches contribue à rendre encore plus glauque, plus sordide l’ambiance générale.

Un livre (oui, un livre) à acheter, à offrir ou se faire offrir d’urgence. Inutile d’attendre Noël pour lire intelligent.

Commander le livre : Dupuis 2000.