Un calendrier à l’image des gens d’Afrique et des Antilles

Un calendrier 2007 dans lequel les Noirs se reconnaîtront. C’est l’idée que Céline Casonato et Philippe Padonou, un couple franco-béninois, ont mis en œuvre. Point de paysage, point de star ni de personnage célèbre. A chaque mois correspond une photographie d’art représentant des Africains, des Antillais, dans leur vie de tous les jours. Il est mis en vente sur internet.

En ce début d’année 2007, l’achat du calendrier est une démarche incontournable. Malheureusement, entre les illustrations de chats, de chiens, les fleurs et autres paysages et natures mortes, le choix n’est souvent guère alléchant. D’où l’idée de Céline Casonato, 34 ans, et Philippe Padonou, 32 ans, de réaliser un calendrier 2007 sur lequel les noirs seraient à l’honneur.

A chaque mois de l’année correspond la photographie d’un ou de plusieurs noirs, d’Afrique, des Antilles ou de la Réunion. « Depuis très longtemps, j’ai constaté qu’il n’y a pas beaucoup de choses proposées aux noirs. Alors, nous avons décidé de proposer un autre choix, un produit pour la communauté, pour qu’elle voit qu’elle peut avoir des produits qui lui ressemble », explique Céline. « Notre pharmacien, par exemple, est d’origine congolaise. On était très content de voir son sourire lorsqu’on lui a présenté le calendrier. Parmi nos acheteurs, il y a aussi des blancs qui l’ont acheté parce qu’ils y ont trouvé une autre façon de voir les noirs », ajoute-t-elle.

Des hommes et des femmes photographiés dans leur vie de tous les jours

Le calendrier créé par Céline et Philippe propose 12 portraits de noirs. Pas de grands sportif, pas de chanteur, ni de célèbre figure historique, mais des inconnus. Céline, photographe française, les a saisis chez eux, dans leur vie de tous les jours au Sénégal, au Bénin, au Togo, au Ghana, en Guadeloupe, en Martinique, en France… Et Philippe, son compagnon, un programmateur d’origine béninoise, les a mis en page et a construit le site internet www. world-for-ever.com sur lequel ceux qui veulent se procurer le calendrier peuvent le commander. Selon Philippe, « ce calendrier se vend sur internet parce qu’on avait envie que des gens de partout puisse le voir et y avoir accès. », explique Philippe.

Les créateurs du calendrier ont voulu faire correspondre chaque photo à une étape de l’année. Ainsi, Céline explique qu’ « en juillet-août, par exemple, c’est les vacances. Donc on a pris des photos prises au Togo et en Côte d’Ivoire avec des enfants à la mer et qui chantent. Au mois de septembre, par exemple, c’est la rentrée. Donc on a choisi de mettre une photo d’écolier ».

Ce calendrier 2007, que le couple a réalisé sur ses propres deniers, est en vente en ligne au prix de 7, 90 €.