Tunisie : deux personnes arrêtées avec des explosifs

Les autorités tunisiennes ont annoncé, ce lund,i avoir interpellé deux personnes avec des explosifs, qui s’apprêtaient visiblement à commettre des attentats.

La Tunisie poursuit sa traque contre les terroristes. Les forces de sécurité tunisiennes ont arrêté deux islamistes présumés et saisi une cache d’armes et d’explosifs que les insurgés comptaient utiliser lors d’attentats, a annoncé, ce lundi, le ministère de l’Intérieur. Selon le ministère, lors d’une opération menée à Médenine dans le sud du pays, les agents ont retrouvé des Kalachnikov, une ceinture d’explosifs, des explosifs, des grenades ainsi que des détonateurs.

La Tunisie doit faire à une menace terroriste très importante. Les attentats du musée du Bardo, en mars dernier, qui ont fait 22 morts, mais aussi l’attaque sur une plage de Sousse où 38 personnes ont péri, ou encore la dernière en date contre un bus de la sécurité présidentielle, faisant 12 morts, ont meurtri le pays. Revendiqué par l’organisation terroriste de l’Etat islamique, l’attentat visant la sécurité présidentielle, perpétré au cœur de Tunis, a été effectué à l’aide de 10 kilos d’explosifs, placés dans un sac à dos ou sur une ceinture, selon les autorités. Des attentats qui ont aussi provoqué la fuite des touristes du pays. Ces derniers peinent toujours à revenir à cause de la recrudescence des attaques dont le pays est en proie.

Face à la situation, la Tunisie a décidé de fermer sa frontière avec la Libye, d’où se prépareraient les attaques terroristes sur son sol. Depuis la chute de l’ancien leader libyen Mouammar Kadhafi, la Libye est plongée dans un profond chaos. Le pays devenu incontrôlable est aussi en proie à l’organisation armée de l’Etat islamique qui y a installé ses bases.