Tunisie : affrontements entre policiers et terroristes, 1 mort


Lecture 1 min.
arton35143

Un extrémiste religieux a été tué dans des affrontements opposant la police tunisienne et un groupe armé dans la ville de Kébili, dans le sud du pays, près de la frontière libyenne.

De nouveaux affrontements ont opposé la police tunisienne et un groupe armé composé d’extrémistes religieux. Les combats ont eu lieu dans la ville de Kébili, dans le sud du pays, près de la frontière libyenne. Un des éléments du groupe armé a été tué, et deux autres blessés, a annoncé le ministère de l’Intérieur.

D’autres membres du groupe, au nombre de huit, ont été arrêtés et cinq voitures saisies, dont l’une contenait une bombe, selon le ministère de l’Intérieur, soulignant que les islamistes se cachaient dans une maison. Deux membres des forces de sécurité ont été blessés lors de l’opération, qui a eu lieu à l’aube. Depuis l’attentat suicide commis à Sousse, fin octobre, où un kamikaze s’est fait exploser sur une plage près de la station balnéaire, une première depuis plus de dix ans, la sécurité a été renforcée en Tunisie.

Selon le gouvernement, les extrémistes islamistes profitent du chaos en Libye, où les autorités peinent à rétablir la sécurité depuis la chute de Mouammar Kadhafi en 2011, pour s’équiper en armes et en matériel et se former. Pour l’heure, la Tunisie est toujours dans l’impasse après que les négociations sur la formation du gouvernement de transition soient tombées à l’eau. Le pays est donc toujours dans l’attente de son nouveau premier ministre.

Suivez Afrik.com sur Google News Newsletter