Tuerie de Buffalo : Biden estime que «la haine demeure une tache sur l’âme de l’Amérique»


Lecture 1 min.
Le Président américain, Joe Biden
Joe Biden, Président des Etats-Unis

Le Président américain, Joe Biden, a dénoncé la tuerie ayant coûté la vie, samedi, à 10 personnes. L’assaut meurtrier a eu lieu à Buffalo, dans l’État de New York.

Joe Biden a dénoncé, ce dimanche 15 mai 2022, «la haine», au lendemain d’une tuerie raciste qui a fait dix morts. Les personnes abattues sont en majorité des Afro-Américains. Lors d’une cérémonie en mémoire des policiers morts dans l’exercice de leurs fonctions, à Washington, le Président américain a déploré : «un tireur solitaire équipé d’armes de guerre et à l’âme emplie de haine, a tué dix personnes innocentes de sang-froid».

Et le dirigeant d’en appeler à ses concitoyens : «Nous devons travailler ensemble pour combattre la haine qui demeure une tache sur l’âme de l’Amérique». Un jeune garçon de 18 ans, répondant au nom de Peyton Gendron, équipé d’une arme d’assaut, d’un gilet pare-balle, d’une tenue de type militaire, d’un casque, a abattu dix personnes et en a blessé trois autres.

Il est poursuivi pour «meurtre avec préméditation», d’autant qu’il était équipé d’une caméra lui permettant de diffuser son action en direct sur Internet. Sans compter que les enquêteurs évoquent une revendication postée peu avant les faits.

A lire : Dix morts aux Etats-Unis : un « cas d’extrémisme violent à motivation raciale » à Buffalo

Avatar photo
Journaliste pluridisciplinaire, je suis passionné de l’information en lien avec l’Afrique. D’où mon attachement à Afrik.com, premier site panafricain d’information en ligne
Suivez Afrik.com sur Google News Newsletter