Togo : la maison de l’opposant Jean-Pierre Fabre investie par la police

La maison de l’opposant Jean-Pierre Fabre a été investi par les forces de l’ordre, rapporte ce dimanche RFI. « Sa maison cernée par les forces de l’ordre, les tirs de gaz lacrymogène dans la cour… Depuis plus d’un mois, le président de l’Alliance nationale pour le changement (ANC) Jean-Pierre Fabre connaissait tout ça. Mais ce samedi, d’après lui, les policiers ont franchi un cran.», souligne le site internet de la radio. « Ils ont envoyé des grenades lacrymogènes dans mon domicile, ça a duré à peu près 3 heures 30. Après ils sont rentrés dans mon domicile en fracassant le portail d’entrée. Ils sont rentrés, ils ont tabassé les gens qui étaient dans la maison. Ils sont rentrés dans la maison voisine, ils ont saisi les motos, ils ont à nouveau passé les gens à tabac, il y a eu beaucoup de blessés et ils ont arrêtés des jeunes. C’était d’une violence incroyable. », déclare le président de l’ANC. La police nie toutes ces accusations en bloc. « A aucun moment les forces n’ont pénétré dans le domicile de Fabre et, jusqu’à preuve du contraire, aucune interpellation n’a été faite ce jour. Car quand nous nous sommes rendus compte que les manifestants érigeaient les barricades, je leur ai dit « vous descendez, vous réduisez les barricades », c’est tout ! », affirme M. Kokou, le commissaire central de Lomé.

Lire aussi :

Togo : l’ancien Premier ministre, Agbéyomé Kodjo relâché