Ti Jojo, une tomate pas comme les autres

birgit_ok.jpg

Ti Jojo au Pays des tomates multicolores est un voyage initiatique sur le thème de la différence et de la diversité pour les tout-petits. La journaliste allemande Birgit Pape-Thoma livre dans son premier ouvrage pour enfants, publié aux Editions Monde Global et illustré par Yannick Robert, un joli récit riche en couleurs et empreint d’authenticité.

birgit_ok.jpgUne petite tomate jaune au pays des tomates rouges. Ce n’est pas facile tous les jours pour le petit Ti Jojo qui finit par quitter son village pour des horizons…plus colorés. Sur son chemin, il croise le chat Grigri qui lui présente de nouveaux amis : Tigrella, Basinga, Russy et Pinky. Des tomates aussi colorées que lui : une révélation pour Ti Jojo habitué à ne voir que des tomates rouges qui se moquent de son éclatante couleur. Cette histoire est celle que raconte la journaliste allemande Birgit Pape-Thoma dans son premier ouvrage pour enfants intitulé Ti Jojo au Pays des tomates multicolores publié aux Editions Monde Global et disponible dès lundi dans les librairies. L’inspiration de l’écrivaine a été champêtre. « Au moment où j’ai commencé à écrire l’histoire de Ti Jojo, il y a 4 ans, mon mari avait fait une grosse récolte de tomates, une trentaine de variétés différentes de toutes les couleurs. Au départ, c’est une histoire que j’avais inventée pour une petite franco-algérienne de 4 ans qui s’appelle Naïma. J’ai été bibliothécaire et j’aime raconter des histoires aux enfants parce qu’ils réagissent, ils font des commentaires….»

« Nous sommes tous des tomates »

En collaboration avec l’illustrateur toulousain Yannick Robert, les aventures de Ti Jojo ont pris forme, servies par des dessins travaillés comme une peinture à l’acryl. « Je voulais très peu de texte et beaucoup d’illustrations, bien évidemment pour capter l’attention de mes jeunes lecteurs (entre 3 et 7 ans) à qui le livre s’adresse. Yannick a su exprimer ce que je voulais dire avec des mots.» Ti Jojo au Pays des tomates multicolores est un voyage initiatique pour tout-petits placé sous le thème du droit à la différence et de la diversité. « Parler de la discrimination a été mon deuxième objectif. Je pense que pour lutter contre les discriminations, il faut commencer avec les enfants, en leur faisant comprendre que nous sommes différents mais égaux. D’ailleurs, les enfants sont très conscients de ces problèmes de discrimination. Ce n’est pas seulement une question de couleur. Quand on est gros, les autres enfants se moquent de vous par exemple. Mon personnage aurait pu être un petit Africain, mais je voulais que le message soit universel. Un enfant tomate, avec sa belle couleur jaune, est universel.»
Pour sa sortie en France, Ti Jojo au Pays des tomates multicolores bénéficie du soutien de l’Agence nationale pour la cohésion sociale et l’égalité des chances (Acsé).

L’intérêt pour le sujet de la discrimination est lié chez Birgit Pape-Thoma à son intérêt pour l’Afrique et les Caraïbes qu’elle a mis à l’honneur en 1998 en organisant un grand festival à Stuttgart, en Allemagne. En outre, l’un des thèmes de prédilection de la journaliste est la littérature africaine. « Je ne saurais expliquer mon intérêt pour ces parties du monde. Je suis peut-être Africaine. Je suis persuadée que Dieu s’est trompé en me faisant naître en Occident. J’aurai dû voir le jour quelque part sous les tropiques. » Depuis une dizaine d’années, elle partage sa vie entre l’Allemagne et le Sud de la France (évidemment). Cependant, Birgit Pape-Thoma se définit comme « une citoyenne du monde ». « J’espère qu’avec ce livre beaucoup d’enfants découvriront que la diversité rend le monde plus beau. Nous sommes tous des tomates. « La culture humaine et le savoir n’ont plus de frontières dans notre monde global », dit le slogan de ma maison d’édition. Je pense qu’il est important pour un enfant d’appréhender les enjeux liés au fait de grandir dans un tel contexte.» Tout en se régalant des aventures de Ti Jojo, la tomate jaune.