Tchad: l’armée bombarde des bases de Boko Haram au Nigeria

L’état-major de l’armée tchadienne a annoncé avoir lancé des frappes aériennes mercredi au Nigeria qui visaient des combattants de Boko Haram. Il a indiqué agir en représailles au double attentat de lundi à N’Djamena attribué par le gouvernement à la secte islamiste, dans un communiqué. Le texte précise que les attaques aériennes interviennent en « réaction aux actes lâches et barbare » de la secte Boko Haram. Près de six bases du groupe armé auraient été détruites tandis que de lourds dégâts humains et matériels ont été causés par les frappes aériennes dans le camp rebelle, rapporte Le Figaro.