« Tap and Pay », nouveau système de paiement électronique en RDC

Tap and Pay
Tap and Pay

Une nouvelle application de paiement mobile a été lancée, en août dernier, en République Démocratique du Congo. Tap and Pay de l’entrepreneur congolais Faysal Axam, qui compte déjà pas moins de 6 000 adhérents, rien qu’à Goma. Son concepteur compte aller à la conquête de l’Afrique.

Faysal Axam est un jeune entrepreneur congolais. Il a mis en place un système de paiement électronique dénommé Tap and Pay (taper et payer). Chaque jour, il parcourt les rues de Goma avec comme objectif de sensibiliser les gens sur la nécessité d’adopter un système de paiement électronique. Il permet de payer et d’acheter des produits. Sa start-up permet en outre d’effectuer des retraits et des dépôts d’argent.

60 millions de Congolais écartés des secteurs bancaires classiques

Faysal Axam
Faysal Axam, jeune entrepreneur congolais

Son système fonctionne grâce à une carte magnétique et une application mobile. Cette innovation, estime Faysal Axam, contribuera à l’amélioration du système de paiement électronique en République Démocratique du Congo. « En RDC, il y a une insuffisance de moyens de paiement mobile banking qui est actuellement à 6%. Plus de 60 millions de Congolais sont écartés des secteurs bancaires classiques », confie-t-il à VOA.

Il reconnait toutefois que d’autres systèmes de paiement innovants existent dans les zones enclavés. Ils couvrent toutefois 32% du marché. Ce qui, selon lui, laisse un gab. « Là, nous voyons que c’est 38% de manque dans le secteur du mobile money. Et avec notre business model, on a voulu couvrir le gab avec un business payement qui va s’adapter à tous. Jusqu’à la basse classe de la population congolaise », déclare le jeune entrepreneur.

Présence prochaine de Tap and Pay dans 34 pays africains

Rien qu’à Goma, son application compte déjà plus de 6 000 utilisateurs. Tap and Pay permet aux entrepreneurs, notamment les gérants de commerces ou de restaurants de moins se promener avec des liquidités. Il permet donc de sécuriser son argent, surtout en temps où les agressions sont monnaie courante en RDC. Parmi les utilisateurs de cette application, les conducteurs de moto-taxi. Ces derniers peuvent acheter leur carburant dans les stations partenaire de Tap and Pay.

Un système de paiement innovant que Faysal Axam compte proposer au-delà des frontières rd-congolaises. Mais avant, il multiplie les partenariats. « Actuellement, nous sommes en train de finaliser avec Visa avec plus de 30 pays qui seront déjà connectés à notre corridor de système de paiement. A part Visa, nous avons MSF Africa, avec qui nous serons dans 34 pays africains », confie-t-il fièrement.