Soudan du Sud : les combats s’intensifient dans la ville de Bor

Rien ne va plus au Soudan du Sud où les combats se sont intensifiés ce dimanche. Les forces gouvernementales sont décidés à reprendre la ville de Bor aux rebelles.

Les forces gouvernementales du Soudan du sud semblent décidées à en finir avec la rébellion. Elles ont ainsi intensifié leurs opérations, ce dimanche, pour reprendre à tout prix la ville de Bor aux rebelles.

Selon le ministre sud-soudanais des Affaires étrangères, Benjamin Marial, l’armée a intensifié les opérations ce dimanche pour reprendre la ville de Bor, située à 200 km au nord de la capitale, Juba. Le diplomate confie en outre que les forces gouvernementales ont également empêché les partisans de l’ancien vice-Président Riek Machar, limogé en juillet dernier, de s’approcher des champs pétrolifères de l’Etat d’Unity.

Le ministre a révélé aux journalistes de Reuters que lors des affrontements à Bor, capitale de l’Etat de Jonglei, des soldats gouvernementaux sont tombés sur un groupe rebelle dans lequel se trouvait l’ancien Premier ministre. « Riek Machar a réussi à s’échapper en bateau sur le Nil et à rejoindre son village d’Adok. Il a ensuite gagné Bentiu où, la nuit précédente, ses forces avaient attaqué les bâtiments gouvernementaux ».

Le ministre des Affaires étrangères a tenu à préciser que les insurgés n’occupaient pas les champs pétrolifères et que la production était maintenue, même si des évacuations d’employés ont eu lieu.