Soudan du Sud : expulsion du coordinateur de l’aide humanitaire de l’ONU

Le coordinateur de l’aide humanitaire de l’ONU n’est plus en odeur de sainteté au Soudan du Sud. Les autorités du pays ont décidé de l’expulser ce lundi, selon un porte-parole de l’ONU. Le motif de cette expulsion demeure pour l’heure inconnue.

Le Soudan du Sud ne dispose plus de coordinateur d’aide humanitaire de l’ONU depuis ce lundi et l’expulsion de Toby Lanzer pour une raison méconnue. Une décision qui a suscité l’indignation de l’institution onusienne. L’organisation internationale a tenu à rendre hommage au travail effectué par Toby Lanzer en précisant qu’il a joué un rôle clé dans la réponse aux besoins humanitaires des communautés affectés par le conflit.

Le secrétaire général de l’ONU Ban Ki-moon qui a fermement condamné cette expulsion, a sommé Juba de revenir sur sa décision. Le Soudan du Sud soutient que le mandat de Tony Lanzer en tant que coordinateur de l’ONU arrivait à son terme, un remplaçant a par ailleurs déjà été désigné. Tony Lanzer, d’origine britannique, avait été nommé à ce poste en 2012. Il devait ensuite occuper ce poste de coordinateur régional humanitaire de l’ONU pour le Sahel.

Depuis l’éclatement de la guerre civile en décembre 2013, le Soudan du Sud est confronté à une crise humanitaire sans précédent. L’ONU se doit de gérer près de 2,5 millions de personnes en manque de nourriture. Le Soudan du Sud doit également faire face à des millions de réfugiés provenant du Soudan.

Plus de 120 000 sud soudanais se trouvent dans des camps des Nations unies où ils tentent de survivre et se reconstruire après avoir été les témoins de combats souvent meurtriers.