Soudan : deux à cinq ans de prison pour trois journalistes d’opposition

Trois journalistes soudanais ont été condamnés jeudi à des peines allant de deux à cinq ans de prison pour la publication d’articles « erronés », rapporte Africa N°1. Les trois journalistes, du quotidien d’opposition Ray al-Shaab (l’opinion du peuple), avaient été arrêtés il y a deux mois pour avoir notamment fait état de la présence au Soudan d’une usine produisant des armes pour l’Iran et le mouvement islamiste palestinien Hamas.