Sommet de New York contre la Pauvreté – Les pauvres devront ils encore attendre ?

Paris, le 13 Septembre 2010

Du 20 au 22 septembre, le Sommet contre la Pauvreté de New York fera le bilan des Objectifs du Millénaire pour le Développement dix ans après leur adoption. La déclaration finale visant à accélérer leur réalisation est en cours de négociation.

Si dans sa formulation actuelle, elle réaffirme la volonté des États d’atteindre les OMD d’ici 2015, aucune proposition concrète, ni aucun engagement financier strict des pays riches n’y sont mentionnés.

De plus, les engagements formulés restent en deçà des besoins dans de nombreux domaines tels la santé maternelle, l’éducation ou la hausse de l’aide publique au développement (APD).

La coalition française Action Mondiale Contre la Pauvreté (AMCP), qui regroupe près de 40 organisations, craint qu’une fois encore les populations les plus pauvres payent au prix fort l’absence d’engagement des Etats. Ainsi le gel des montants de l’aide publique au développement de la France est d’ores et déjà prévu pour les trois années à venir. Au regard des règles françaises de comptabilisation de l’aide, c’est, en fait, une baisse drastique de son appui aux pays du Sud qui est annoncée.

L’AMCP rend publique aujourd’hui sa note d’analyse sur l’état d’avancement de la déclaration finale (cf. www.omd2015.fr)

A l’heure où le monde connaît une crise sans précédent, et au vu du manque d’engagement des Etats du Nord, une question demeure : jusqu’à quand les pauvres de cette planète devront attendre pour que nos dirigeants fassent preuve de volonté politique et respectent enfin leurs engagements ?

Après 10 ans de promesses, il est temps de passer aux actes !

Signez la pétition ! WWW.OMD2015.FR