Somalie : six médecins abbatus

Six médecins, trois syriens et trois somaliens, ont été tués par balles, ce mercredi, sur une route. Un quatrième médecin syrien a été blessé. Ils ont été attaqués, alors qu’ils se rendaient à l’hôpital d’Afgoye.

Six médecins, trois syriens et trois somaliens, ont été tués ce mercredi par balles sur une route. Un quatrième médecin syrien a été blessé. Selon le constat fait par un journaliste de l’AFP, ce crime s’est déroulé aux environs de Mogadiscio.

Les médecins ont été attaqués, alors qu’ils se rendaient à l’hôpital d’Afgoye, ancien fief des islamistes somaliens shebabs, situé à une trentaine de km au nord-ouest de Mogadiscio. Le site informe que leurs corps, criblés de balles, ont été transportés dans un établissement de la capitale somalienne. Les médecins de l’hôpital ont confirmé à l’AFP que les trois étrangers tués étaient Syriens. Joint par l’AFP, un porte-parole shebab nie toute implication de son groupe dans ces meurtres.

La localité d’Afgoye a été reprise aux shebabs en mai 2012 par la Force de l’Union africaine en Somalie (AMISOM). La zone est infestée d’armes et différentes milices ou groupes armés y pullulent.