Somalie : crash d’un avion cargo dans un territoire contrôlé par les shebab

Un avion cargo avec environ dix membres d’équipage à bord s’est écrasé en Somalie dans un territoire contrôlé par les insurgés somaliens shebab, près de la capitale Mogadiscio.

Nouveau drame en Somalie ! Un avion cargo avec environ dix membres d’équipage à bord s’est écrasé, dans un territoire contrôlé par les insurgés somaliens shebab aux abords de la capitale Mogadiscio, ont indiqué ce jeudi des sources gouvernementales. L’accident a eu lieu mercredi dans la localité d’Omar Bere, à quelque 45 kilomètres au sud de Mogadiscio.

« Nous avons la confirmation qu’un avion s’est écrasé sur un territoire contrôlé par les shebab, dans la province de Lower Shabelle », a déclaré Mohamed Hussein, un responsable gouvernemental, prcisant que « nous supposons que la carcasse de l’avion et tout éventuel survivant sont aux mains des militants (shebab) ».

La Somalie est toujours en proie aux insurgés somaliens shebab, qui commettent régulièrement des attentats dans le pays. Malgré le déploiement de la force de l’Union Africaine dans le pays (AMISOM), qui mène une traque sans relâche, le groupe armé résiste toujours.

Les shebab s’en prennent aussi régulièrement au Kenya, qui contribue, en grande partie, à la lutte contre les insurgés somaliens. Le pays, en effet, prête aussi main forte à l’AMISOM pour combattre les shebab. Ces derniers ont d’ailleurs déclaré la guerre au Kenya, affirmant qu’ils multiplieront des attaques meurtrières tant que Nairobi maintiendra ses troupes pour les combattre.

L’attaque meurtrière du centre commercial Westgate de Nairobi, revendiquée par les shebab, est encore dans tous les esprits. Il avait fait plus d’une soixantaine de morts, dont de nombreux ressortissants occidentaux. Et en avril 2015, l’université kényane de Garissa avait été ensanglantée suite à une attaque des insurgés somaliens qui avait fait plus de 150 morts, en majorité des étudiants. Des attentats qui prouvent que le Kenya est bien devenu une des principale cible des shebab.