Sénégal, Thiès : un tournoi à la mémoire de jeunes disparus de Thialy


Lecture 3 min.
Un match de football
Un match de football de ce soir

Le quartier de Thialy, à Thiès, ville du Sénégal située à 70 kilomètres de Dakar, abrite, depuis deux semaines, un tournoi inter-âges, qui allie football et handball, dans le but de rendre hommage à quatre jeunes de ce quartier, disparus durant les derniers mois.

Gabriel Ndione
Gabriel Ndione

« C’est en prélude au mémorial de ces jeunes disparus de ce quartier, que nous organisons, depuis deux semaines, un tournoi de football. Parallèlement, il y a des matches de handball qui se jouent chez les filles, pour accompagner la manifestation », nous confie l’organisateur de cette activité, Gabriel Amar Ndione. « C’est un tournoi inter-âges qui, comme son nom l’indique, rassemble les personnes de tous âges du quartier Thialy et ses environs, qui se retrouvent ici, au niveau des terrains de la localité, pour disputer les rencontres », poursuit-il.

Sur place, ce sont des matchs passionnants qui se disputent, au handball chez les filles, comme au football chez les garçons. « Comment peux-tu considérer cette frappe comme un but, alors que tu as bien vu que la balle est passée à côté », lance une gardienne de but du match de handball filles. Naturellement, la contestation est fréquente, car il n’y a pas filet dans les cages, seuls deux poutres longs d’environ 2 mètres servent de buts aux compétitions de handball. Contrairement au football où ils ont des camps dignes de ceux des matchs lors des grands championnats.

Handball
Match de handball filles

« Des récompenses sont en jeu et des trophées offerts par des parrains comme Hélène Tine et autre Habib Niang qui nous appuient dans l’organisation. La plupart de nos recettes sont toutefois tirées des cotisations, car au niveau du football, chaque joueur cotise 1 000 FCFA. Mais chez les filles qui font le handball, la cotisation est plus allégée, elle est de 500 FCFA par personne. Le tout est organisé dans la dynamique de la cohésion sociale des jeunes du quartier », poursuit Gabriel.

« Au niveau du football, nous avons six équipes que nous avons organisées en deux poules de trois équipes. Nous jouons ce dimanche (29 août 2021) les demi-finales. Pour les finales, filles comme garçons, elle se disputeront le 11 septembre prochain », lance l’homme, qui entre deux réponses, donne des directives et n’hésite pas à encourager joueurs comme joueuses. « Pierrot, retourne sur le terrain, tu n’as pas assez joué », lance-t-il à l’endroit d’un homme, qui venait de quitter l’aire de jeu. Le match se terminait quelques minutes plus tard, dans une belle ambiance, ce dimanche 29 août 2021, à 19H43 GMT.

Le public
Le public

C’est en réalité tout le quartier Thialy, habité par des Sérères (une ethnie du Sénégal dont faisait partie l’ancien Président Léopold Sénégal Senghor), qui s’est mobilisé pour la réussite de ce mémorial. Un public venu en effet nombreux, apporter un peu d’animation à la manifestation, par des acclamations certes, mais aussi des cris et sauts de joie, après chaque but marqué. Des manifestations de joie étaient observées à chaque réalisation d’un bel exploit. Une belle ambiance autour d’un même idéal : se remémorer dans la joie la douloureuse disparition de jeunes du quartier.

Avatar photo
Journaliste pluridisciplinaire, je suis passionné de l’information en lien avec l’Afrique. D’où mon attachement à Afrik.com, premier site panafricain d’information en ligne
Suivez Afrik.com sur Google News Newsletter