Sénégal : le Mauritanien Ould Bouamatou contribue à Force Covid-19, avec 1 milliard de FCFA

Mohamed Ould Bouamatou

Le richissime homme d’affaires mauritanien, Mohamed Ould Bouamatou, n’a pas lésiné sur les moyens, pour accompagner le Sénégal, dans le cadre de sa croisade contre le Coronavirus. Il a en effet contribué, à hauteur d’un milliard de FCFA, à la Force Covid-19, du nom du combat lancé par le Président Sall contre la maladie.

L’homme d’affaires mauritanien Mohamed Ould Bouamatou a favorablement répondu à l’appel du Président Macky Sall du Sénégal, allant dans le sens de la mobilisation nationale, pour non seulement résister au diktat du Coronavirus, mais aussi d’une participation active à la résilience économique de la pandémie. A cet effet, il a débloqué une enveloppe d’un milliard de FCFA, allongeant ainsi la liste des donateurs. Un geste très hautement apprécié par les autorités sénégalaises et qui se justifie par l’attachement du fondateur du groupe Bouamatou SA (BSA) à « sa seconde patrie », le Sénégal.

En effet, suite à des démêlées avec l’ancien Président mauritanien, Mohamed Ould Abdel Aziz, il a dû s’exiler pendant 10 longues années, pour ne rentrer au pays que le 10 mars dernier, à la faveur de l’élection de Mohamed Ould Ghazouani. Agé aujourd’hui de 67 ans, Mohamed Ould Bouamatou a commencé sa vie active comme Instituteur, après avoir décroché le diplôme de l’Ecole Normale d’Instituteurs. Mais à 22 ans, il a tourné la craie, pour retrouver le monde des affaires, à travers une société créée par son oncle. Il a gravi rapidement les échelons des bonnes affaires, après avoir été nommé Directeur général adjoint de ladite société.

Flairant qu’il était à l’orée d’une carrière économique très prometteuse, il se soumet à des cours du soir de comptabilité pour renforcer ses compétences et ses capacités d’actions. Et c’est ainsi qu’il a monté ses propres affaires, qui le conduiront à des réussites économiques sans commune mesure. Son acte de générosité ne s’est pas seulement limité au Sénégal, dans le cadre de la contribution à l’effort de guerre contre le Coronavirus. En effet, dès l’apparition de la maladie dans son pays la Mauritanie, il a débloqué une enveloppe d’1 milliard d’Ouguiyas (2,6 millions de dollars), pour accompagner le gouvernement de Mohammed Ould el-Ghazouani dans sa lutte contre le fléau.