Sénégal : 10 ans de prison pour le violeur du bébé de 18 mois

Au Sénégal, le juge d’instruction du premier cabinet du Tribunal de Grande instance de Thiès a condamné un homme de 40 ans à une peine de 10 ans de prison ferme. Il est reconnu coupable d’avoir violé un bébé de 18 mois.

Youssou Dièye, né le 30 août 1979 à Thiès, a été reconnu coupable des faits de viol sur mineure de moins de 13 ans, enlèvement de mineure avec fraude ou violence et pédophilie. Il a été condamné ce mardi 10 décembre 2019 à la peine maximale et à payer une amende de 15 millions de FCFA.

Les faits remontent au 17 mai 2017. Mamadou Moustapha Fall avait saisi le commissariat du 1er arrondissement de Thiès pour faire part de la disparition de sa fille, alors âgée de 18 mois. L’enfant avait été retrouvée dans une maison abandonnée, à quelques encablures de la maison familiale, au quartier Randoulène, avec des traces de sang et de sperme entre les jambes. Retrouvée après deux tours d’horloge, elle avait subi des actes de pénétration.

Le procès-verbal d’enquête préliminaire précisait que la fille « évacuée à l’hôpital, Docteur Alexandre Ngom constatait le viol de la fille et avait procédé à une réfection du périnée et du vagin ». Alexandre Ngom de l’hôpital El Amadou Sakhir Ndiéguène de Thiès constatera en effet une déchirure vulvo-périnéale et vaginale profonde avec désinsertion du vagin au niveau de la fourchette vulvaire, une lésion du sphincter anal et un orifice anal béant.

Il ressort de l’enquête préliminaire que le pantalon du menuisier âgé de 40 ans a été retrouvé dans sa chambre, tacheté de sperme. Réfugié à Touba chez son marabout après son forfait, Youssou Dièye a été cueilli par les éléments de la police judiciaire puis envoyé à la Maison d’arrêt et de correction de Thiès. Le procureur avait requis 10 ans de travaux forcés.

Renvoyé devant la Chambre criminelle, le 26 novembre 2018, par le juge d’instruction du premier cabinet du Tribunal de Grande instance de Thiès, Youssou Dièye, reconnu coupable des faits qui lui sont reprcochés, a été condamné à 10 d’emprisonnement assorti d’une amende de 15 millions de francs CFA.