Se former aux métiers du web

Le Groupe Africatic, basé à l’Ile Maurice, a ouvert une filiale au Sénégal. Cette dernière a une double casquette : elle est à la fois web agency et centre de formation. Une bonne nouvelle pour les jeunes ou moins jeunes Dakarois qui, moyennant finances, pourront se former aux métiers de l’Internet.

La rentrée scolaire, toute le monde en parle et c’est bientôt la rentrée universitaire… Bref, il est temps de savoir où l’on va s’inscrire l’année prochaine et dans quel domaine. Les étudiants et professionnels du web qui résident à Dakar auront un choix de plus cette année car le groupe Africatic Limited, basé à l’Ile Maurice, a décidé de s’implanter au Sénégal par le biais de sa filiale Africatic Sénégal. Objectif : former les étudiants ou les personnes ayant déjà une expérience en la matière aux métiers de l’Internet.

A Dakar, le centre de formation est situé dans le quartier du « Point E », au cœur de la ville nouvelle, et proposera aux élèves des locaux flambants neufs en octobre prochain. PC équipés, logiciels professionnels, ADSL Très Haut Débit, Wi-Fi… Le centre devrait être « adapté aux pratiques de chacun » et garantir « l’épanouissement des plus jeunes étudiants comme celui des cadres les plus exigeants », peut-on lire sur le site Internet de la société.

Formation e-learning

Toujours sur le site, on apprend qu’Africatic Sénégal est la première filiale purement africaine du groupe, assurant l’essence même de sa mission : « Le transfert de compétence entre Nord et Sud, d’une part. Les échanges Sud-Sud d’autre part ». Africatic Sénégal assure deux activités, Africatic Web Agency et Africatic Formation. Dans cette dernière, trois options : la formation continue, qui reprend le cursus e-learning de l’Université française de Paris-V. Cette dernière aboutit à une maîtrise complète des métiers de l’Internet en 120 heures. Son côut est relativement élevé : entre 1 600 000 et 3 000 000 F CFA. La formation initiale Africatic Sénégal s’étend, elle, sur 6 mois, compte 600 heures et coûte environ 2 500 000 F CFA. Elle garantit une embauche et un salaire minimum de 200 000 F CFA, selon ses créateurs.

Sur le site Internet d’Africatic, très clair et simple d’accès, on peut donc se renseigner sur les formations et les séminaires, consulter les programmes et la pédagogie des cours ou télécharger le dossier d’inscription. Pour ceux qui en ont les moyens, cela pourrait encourager des vocations de webmasters ! Aujourd’hui, le Groupe Africatic possède deux filiales, Africatic France et Africatic Sénégal. « Bientôt Africatic Mali, Africatic Ghana et Africatic UK verront le jour », promet la société. « Le leitmotiv de notre groupe est double, tout d’abord, promouvoir l’Afrique dans le monde et s’opposer au fossé numérique grandissant. Puis, permettre la délocalisation des productions Web en Afrique de l’Ouest, garantissant un marché sain à long terme. »

Visiter le site.