Retour en RDC : Tshisekedi pour combattre Kabila

L’opposant historique rd-congolais Etienne Tshisekedi est de retour au pays, pas pour jouer les seconds rôles, mais pour « prendre les commandes des opérations afin de nous amener à l’alternance qu’attendent les Congolais depuis des décennies », a indiqué son camp.

L’avion qui transportait l’opposant historique rd-congolais Etienne Tshisekedi s’est posé sur le tarmac de l’aéroport de Ndjili, dans l’est de Kinshasa, ce mercredi 27 juillet 2016. Sur place, attendaient plusieurs milliers de ses partisans. Le jet privé était en provenance de la Belgique.

A l’accueil d’un retour effectué dans un climat politique tendu lié aux incertitudes autour de la prochaine Présidentielle, une dizaine de cadres de son parti, l’Union pour la démocratie et le progrès social (UDPS), et des responsables du Rassemblement, la plateforme d’opposition nouvellement créée en Belgique.

A 83 ans, Etienne Tshisekedi effectue son retour dans un climat politique très tendu en RDC, avec notamment l’opposition qui soupçonne le Président Joseph Kabila, à la magistrature suprême depuis 2001, de vouloir se maintenir au pouvoir au delà du 20 décembre 2016, date de la fin de son mandat. D’où le combat farouche que doit mener l’opposant qu a pour mission de barrer la route à Joseph Kabila.

Etienne Tshisekedi avait été évacué de Kinshasa par avion médicalisé le 16 août 2014. Il a passé deux ans en convalescence en Belgique, avant d’effectuer un retour à grands fracas, notamment celui de tous les espoirs, puisque, de l’avis de Bruno Tshibala, Secrétaire général de l’UDPS
M. Tshisekedi « vient prendre la commande des opérations afin de nous amener à l’alternance qu’attendent les Congolais depuis des décennies ». Le timbre est donné !