Renault devant les tribunaux pour discrimination raciale

C’est le 20 juin prochain, indique Afrikara, que la Cour d’Appel de Paris statuera sur l’affaire Laurent Gabaroum contre Renault. Porté devant la justice en 2004 par le Français d’origine tchadienne, c’est un cas typique de discrimination raciale au travail. Cadre sans véritable attribution au sein de la grande entreprise française, Laurent Gabaroum se bat en vain depuis les années 80 pour que ses compétences soient reconnues, mais surtout utilisées par Renault.