RDC : Kenyatta appelle au déploiement d’une force régionale dans l’Est

Uhuru Kenyatta
Le Président kényan, Uhuru Kenyatta

Le Président kényan, Uhuru Kenyatta, a appelé au déploiement d’une force régionale dans l’Est de la République Démocratique du Congo où les rebelles du M23 rendent la vie dure aux forces armées et à la population congolaise.

«La Force régionale d’Afrique de l’Est doit être déployée dans les provinces de l’Ituri, du Nord-Kivu et du Sud-Kivu, immédiatement, pour stabiliser la zone et rétablir la paix en soutien aux forces de sécurité de la RDC et en étroite coordination avec la MONUSCO (force de maintien de la paix de l’ONU)», a indiqué le chef de l’Etat kényan, Uhuru Kenyatta.

Reconnaissant que le conflit en cours dans cette région «menace de faire dérailler les efforts politiques destinés à rétablir l’ordre dans ce pays de 90 millions d’habitants», M. Kenyatta a poursuivi, dans un communiqué, que cette Force régionale doit être mobilisée sous les auspices de la Communauté d’Afrique de l’Est (EAC). D’ailleurs, les chefs militaires régionaux des sept pays de l’EAC doivent se retrouver dimanche pour évoquer le déploiement de la force régionale.

Cet appel du dirigeant kényan intervient quelques jours après que la localité congolaise de Bunagana, un centre d’échanges commerciaux situé à la frontière ougandaise, est tombée entre les mains des rebelles du M23. Selon la version de l’armée congolaise, le Rwanda est derrière cette invasion de son territoire. A noter que la République Démocratique du Congo a adhéré à la Communauté de l’Afrique de l’Est, en fin mars dernier.

En avril dernier, l’institution a décidé de mettre en place une force conjointe, sans toutefois donner aucune précision ses sa feuille de route.