RDC : Evasion de plus de 300 prisonniers de la prison de Bukavu

Plus de 300 personnes se sont évadées jeudi de la prison centrale de Bukavu, dans la province du Sud-Kivu, dans l’est de la République démocratique du Congo (RDC). Cette évasion massive a causé la mort de quatre personnes, des dizaines auraient aussi été blessées.

Près de quatre personnes seraient mortes jeudi dans l’évasion massive de plus de 300 prisonniers de la prison centrale de Bukavu, au Sud-Kivu, dans l’est de la République démocratique du Congo (RDC).

Dans la matinée, des militaires ont investi la prison pour maîtriser les prisonniers qui restaient. « C’était vers cinq heures du matin, nous avons été réveillés par des tirs de kalachnikov. Nous avons eu peur, nous avons observé par la fenêtre ce qui se passait. On nous a dit qu’à la prison, on voyait les prisonniers s’évader, certains en tenue de la prison, d’autres en tenue civile. Certains partaient vers le sud, d’autres vers le nord. Il y a eu des échanges de tirs entre les prisonniers et les soldats qui étaient commis à la garde. Cela a duré plus de quarante-cinq minutes (…). Puis il y a eu une accalmie, des soldats sont intervenus. (…) Ce n’est qu’à partir de 10-11h que les mouvements (dans la ville) ont repris timidement » selon le témoignage d’un témoin, Joseph, que rapporte RFI.

Le porte-parole du gouvernement, Lambert Mende, a déclaré que quarante-six prisonniers ont été rattrapés par les forces de police, et deux autres auraient été tués pendant les affrontements. Les circonstances de cette évasion sont encore inconnues. Les prisons congolaises font face à une surpopulation carcérale chronique.