Quand un chef mafieux se fait dévorer vivant par des cochons

Roué de coups, assommé avec une pelle et jeté aux cochons, qui l’ont dévoré vivant. Tel a été le sort de Francesco Raccosta, membre de la mafia calabraise, qui avait disparu depuis plus d’un an et demi et dont la police et la justice italiennes viennent d’élucider la mort.

Disparu depuis plus d’un an et demi, Francesco Raccosta, membre de la mafia calabraise, avait été assommé avec une pelle et jeté aux cochons, qui l’ont dévoré vivant. La police et la justice italiennes viennent d’élucider sa mort.

Le meurtre qui vient d’être dévoilé par des écoutes téléphoniques, remonterait à mars 2012, au moment de la disparition de Francesco Raccosta, dont le corps n’a jamais été retrouvé. « Ça a été tellement bon de l’entendre hurler », a raconté un des suspects écoutés par la police, qui a poursuivi n ces termes : « A mon avis, il ne reste rien de lui. Ces cochons sont de sacrés mangeurs ! » . Selon les enquêteurs, Francesco Raccosta et quatre autres personnes ont été tués pour venger le meurtre de Domenico Bonarrigo, un chef de clan de la mafia calabraise.

La Ndrangheta compte une centaine de clans qui se battent pour le contrôle du territoire et des activités criminelles de cette région qui fait face à la Sicile. Grâce à sa mainmise sur le trafic de cocaïne à destination de l’Europe, la mafia calabraise est désormais plus puissante que la Cosa Nostra sicilienne.

La police calabraise a procédé ces derniers jours à une série d’arrestations. Vingt personnes ont été interpellées et plusieurs millions d’euros saisis.