Quand les escarpins s’africanisent…

L’escarpin est l’une des chaussures les plus tendances du moment avec une très longue histoire.

Exclusivement féminins, les escarpins sont aujourd’hui incontournables dans le monde de la mode. De plus en plus, nous voyons en Afrique que les escarpins occupent une place de choix à travers un revêtement soit en tissu local ou en wax, qui a su séduire le cœur des femmes africaines.

 

Symbole de féminité par excellence, l’escarpin s’adapte à la tenue pour mettre nos jolis pieds en valeur. L’escarpin fait sa première apparition en France, en 1947 lors d’un défilé de mode de Christian Dior. Ils deviennent dès lors l’un des attributs majeurs de la silhouette new-look, affirmant la féminité et perfectionnant les silhouettes sveltes des mannequins. Les escarpins sont très vite adoptés par de nombreuses premières dames.

 

Au fil du temps l’escarpin revêt une touche africaine. Il est habillé avec une étoffe aux imprimés africains tels que le pagne, le Kita, le Faso dan fani (pagne du Burkina). Ils réveillent la femme africaine qui est en vous. Les escarpins en pagne sont devenus une véritable tendance.

L’escarpin se porte en ville ou en soirée, avec un tailleur ou une robe. Il est associé à des vêtements de diverses couleurs. Mais pour plus d’élégance, il serait judicieux de le porter avec des vêtements aux allures sombres. En effet en les associant aux couleurs vives, cela créé un contraste esthétique difficile pour les yeux.

En pagne ou pas, les escarpins feront toujours la différence. L’escarpin, l’objet fétiche des fashionistas vous rendra chic et glamour en un coup de baguette magique.