Propagation du coronavirus chinois : alerte dans les ports et aéroports de Madagascar

Le coronavirus qui sévit dans plusieurs pays, entre autres la Chine, son foyer d’origine, a déjà fait couler beaucoup d’encre ces derniers temps. Selon le ministère malgache de la Santé publique, qui se veut rassurant envers la population, il n’y a pas encore lieu de s’inquiéter du coronavirus à Madagascar.

Toutefois, la prudence est de mise avec ce coronavirus qui inquiète l’Organisation mondiale de la Santé. Ainsi, une veille sanitaire a été mise en place dans les aéroports et les ports de Madagascar, et ce, depuis le 7 janvier dernier. Cette initiative a pour but d’endiguer la propagation du virus sur la Grande Île en évitant l’entrée de personnes suspectes sur le territoire malagasy. Le virus est déjà présent dans plusieurs pays. Rien qu’en Chine, le coronavirus a déjà fait 9 morts et une quarantaine de malades. Et ce bilan risque encore de s’alourdir.

Le Dr Rado Randriamiarana, chef de service de vigilance sanitaire aux frontières, a tenu à préciser qu’aucune personne provenant de l’extérieur ne peut entrer sur le territoire malagasy sans avoir passé un contrôle strict. Ce contrôle se fait au niveau des ports et des aéroports internationaux de Madagascar. Pour ce faire, les voyageurs sont contrôlés avant leur sortie de l’avion ou du bateau. Les responsables s’informent également de leur pays d’origine et des mesures sont prises pour les personnes venant des pays déjà infectés par le virus. Ces mesures concernent, entre autres, l’interdiction d’entrée à Madagascar. Heureusement, jusqu’à ce jour, aucun cas suspect n’a été découvert. Dans le cas contraire, des mesures strictes comme la mise en quarantaine seront prises pour éviter la propagation de la maladie.

Rappelons que les symptômes du coronavirus ressemblent à ceux de la pneumonie. La personne atteinte a de la grippe accompagnée d’une toux sèche et d’une difficulté à respirer. Sa transmission est rapide puisqu’elle se fait par contact avec une personne malade.