Procès Haidallah

Les avocats de l’ancien chef de l’Etat mauritanien Mohamed Khouna Ould Haidallah ont décidé de boycotter son procès, qui s’ouvre lundi devant la Cour criminelle, si leurs confrères étrangers ne sont pas admis par les autorités de Nouakchott. Ould Haidallah, arrivé deuxième à la dernière présidentielle, est accusé, avec plusieurs membres de son directoire, d’avoir voulu fomenter un coup d’Etat, rappelle Le Soleil.