Pourquoi se faire exploser à 22 ans ?

Par Y.H.

L’islamisme endoctriné puise ses percepts dénués de fondements de l’Islam qui transcrit selon ses intérêts pour emberlificoter les plus malingres et ignorants à y adhérer par des actes criminels,« la preuve d’appartenance à un groupe». C’est ainsi, que des vagues de terroristes bien entrainés rentrent dans leurs pays d’origine pour mettre en application leur idéologie en tuant les ressortissants étrangers. Ces djihadistes finiront par se faire exploser dans les souks et les lieux publics en s’attaquant, comme ils savent le faire, aux innocents : bébés, enfants, hommes, femmes, voilà leur stoïcisme à cette bande de fous. Donc, désillusionnez- vous, personne n’est à l’abri des fous de Dieu. L’Islam reste le seul faux-fuyant à ses fanatiques pour diffuser leur insanités, pauvre Islam, tu es captif de certaines exaspérations infondées.

Ce kamikaze de 22 ans qui se fait tempêter en Mauritanie, ce samedi 8 Août à 19 heures, heure locale, à côté de l’ambassade de France, ce criminel par excellence a cru, par défaut de discernement et de recul, les promesses de ceux qui lui ont promis la mort en martyre en emportant avec lui le maximum de mécréants, quelle idiotie ? Il ne verra de paradis, ni de vierge que l’enfer éternel dans lequel je l’espère il roussira éternellement. Je suis écœuré, inquiet et indigné en même temps, car je sais que ces intégristes sont très présents en petites cellules très mobiles qui passent de mosquées en mosquées pour repérer leurs cibles, souvent des pauvres jeunes sans éducation, ni repère et qui sont disposés à tout faire pour exister. Donc, les islamistes les éduquent dans l’idéologie d’Al-Qaïda très populaire dans certains milieux mauritaniens. Ce vide abandonné par les pouvoirs publics, effectivement, pas de centre de formation, ni de centre de loisirs pour les jeunes, ce qui fait d’eux des proies fragiles pour ses monstres sans âmes, ni cœurs.

Je lance un appel à tous les mauritaniens de combattre avec courage, audace, hardiesse et beaucoup d’énergie ce cancer qui commence à gangrener notre jeunesse. Il faut les dénoncer, les dissiper, transformer la Mauritanie en une terre d’enfer pour ces spadassins. Ce qui arrive n’est pas la faute de l’occident loin s’en faut, on doit assumer notre échec économique et social, c’est notre responsabilité fut-elle grave et en être conscients nous aidera à arriver à un aboutissement pragmatique pour contrer cette épilogue catalytique. Sinon, on deviendra des victimes de notre propre politique sécuritaire, économique et sociale, des passifs sans mission. Notre engagement à combattre ce désastre nous rendra notre stabilité, l’ignorer nous annihilera à jamais.

Pour la première fois, notre pays est le théâtre d’attaque suicide contre une ambassade, et ce n’est malheureusement que le début d’une série d’autres animalités, les pseudos révolutionnaires de dieu sont entrain d’anesthésiés notre vigilance à la recherche de l’opportunité pour nous trépigner. Dénoncez- les. Si vous avez des doutes sur vos frères, cousins, amis, connaissances, sinon, un jour, l’un de vos proches mourra innocemment en faisant ses courses ou en emmenant ses enfants à l’école. Car, ces bêtes sévissent partout et frappent n’ importe où, ils ne font pas la différence entre un bébé et un vieillard, que des lâches.

Le nouveau président mauritanien fraichement élu avec l’aide de la France et des Etats-Unis promet une lutte sans merci contre le djihadisme, donc une virevolte totale. Il faudra le faire monsieur le président en commençant par éduquer la population et leur donner des opportunités de réussite. je sais que vous dites partout à qui veut l’entendre que vous allez combattre la corruption, la filouterie et c’est bien, mais la priorité aujourd’hui, c’est l’islamisme qui est entrain de s’investir dans les mosquées. Il y en a tellement qu’elles deviennent incontrôlables, sans vous parler des mahadras «université de théologie» qui prorogent la haine, certaines d’entre elles forment des braqués de la religion qui en veulent au monde entier.

Seule leur éradication peut préserver notre sécurité. Bien entendu, avec la convergence de tous les pays, surtout l’épaulement des pays développés comme la France qui va les atterrer, c’est pour cette raison d’ailleurs qu’on doit à tout prix nous battre pour la stabilisation sécuritaire de ces pays, car de la notre dépend effectivement la leur. Leurs forces sont partout entrain de combattre le terrorisme en Afghanistan et aujourd’hui, ils songent s’installer entre le Maghreb et le Mali, plaque tournante du djihadisme. Le grand Maghreb Islamiste ne verra jamais le jour, bandes de crétins. Nous vous affronterons et nous vous traduirons en justice contrairement à vous. Nous, on ne décapite pas, on ne pose pas non plus des bombes pour les activer à distance au passage de personnes sans défense. Nous, les criminels, on les juge et on les jette en prison jusqu’à la fin de leurs jours. Donc, les gars, cette altérité de conscience est énorme, car elle marque la frontière de la r
aison entre un être humain normal et un autre déguisé en être humain et pourtant il n’a d’être humain que son nombril.

La Mauritanie s’en sortira avec vaillance, bravoure avec l’aide de toutes les nations démocratiques qui aspirent à un monde apaisé sans Al-Qaïda et ses acolytes de fous de dieu. Dieu est innocent de vos agissements, je suis musulman pratiquant, j’ai appris le coran et la sunna, loin de l’islam la légitimation de la mort d’un innocent fut-il occidental ou pas. Le coran dit «qui a enlevé une vie innocente c’est comme si il avait assassiné l’humanité toute entière ». Ce calibre de sourate vous gêne n’est-ce pas ? Je le savais, vive la démocratie, mort au barbares djihadistes et leurs complices et soutiens financiers.

Ce qui y est encore frappant : l’inexistence quand même de condamnations de la part de certains intellectuels musulmans Français, silence radio. Bien voyons, ce ne sont pas les mêmes qui défendent la liberté de culte qui condamnent le terrorisme, où sont-ils ? Je suis vraiment en colère contre eux, en espérant qu’il y aura des émissions télévisées pour voir les experts débouler de tout bord. Je vis en France, je suis franco-mauritanien, cette expatriation m’a permis de saisir la portée, l’éminence de la démocratie et de sa mansuétude. Tout n’est pas angélique, certes, mais il y a un système judicaire et des courants politiques capables de débattre, de confronter idées contre idées sans en venir aux explosifs. On imagine mal un homme politique français se faire exploser ou appeler à une guerre civile parce qu’il a perdu un scrutin. Nous implorons donc l’aide de tous les bons esprits pour nous aider à venir à bout de cette mouvance islamiste et l’anathématiser de la manière la plus ferme. La démocratie mauritanienne reste vulnérable, et elle a besoin donc de toutes les forces de ses citoyens pour venir à bout de ce virus contagieux qui est l’intégrisme islamiste.

Je sais ce texte à peu de chance d’être publié, il n’est pas le produit d’un intellectuel, il est écrit par un simple citoyen qui aspire à plus de tolérance dans ce monde de surconsommation, de productivisme, de propagande et de terrorisme. Si par hasard, vous trouvez opportun de le publier, je salue votre liberté d’esprit, car nous sommes nombreux à avoir des choses à dire, malheureusement, les tribunes manquent.