Plus de huit tonnes de haschich saisies au Sénégal

Le chef exécutif de l’Offi ce central pour la répression du trafic illicite des stupéfiants (OCRIS), le commissaire divisionnaire Abdoulaye Niang, a annoncé vendredi à
la presse, la saisie d’une cargaison de 8 tonnes et 392
kilogrammes de haschich traité, par la direction de la Douane du Port autonome de Dakar.

« D’une valeur de 43 milliards de francs CFA sur le marché local, et près de 84 milliards sur le marché occidental, la marchandise provenait du Pakistan et devrait être acheminée en Europe, via Dakar », a expliqué le commissaire Niang.

Selon lui, le produit était conditionné dans de petites
plaquettes d’un kilogramme, emballées en petit lot dans des
paquets portant la mention « Café ».

Il a indiqué que le mode opératoire des trafiquants renseigne qu’il s’agit d’une filière internationale ayant des représentants un peu partout dans le monde, et bien rodée dans le commerce illicite des substances stupéfiantes.

Un Français et un Sénégalais ont été arrêtés par la Police sénégalaise et identifiés comme les principaux responsables de ce délit.

Pour le ministre sénégalais de l’Intérieur et des Collectivités locales, Me Ousmane Ngom: « cette saisie de drogue, la plus importante jamais effectuée dans le pays, est salutaire et très importante dans un contexte où la sous-région ouest-africaine traîne une sale réputation de plaque tournante du trafic illicite des stupéfiants, encore appuyée par le dernier rapport de l’Organisation des Nations unies contre la drogue et la criminalité (ONUDC) ».

Me Ngom a avisé que les services de contrôle du Sénégal seront, plus que jamais, à la pointe du combat contre le trafic de drogue et la criminalité dans le pays et dans la sous-région.