Ousseynou Sarr, le peintre grenouille

Ousseynou Sarr vit pour sa peinture. Cet artiste sénégalais, installé à Bordeaux depuis 1982, aime partager son savoir-faire. Toujours aux aguets, il est à l’affût de rencontres artistiques. Portrait.

Ousseynou Sarr se compare à une grenouille.  » Je suis à la fois vert et bleu, je suis ni viande, ni poisson « , explique le peintre, fier de sa pluriculture. Cet artiste sénégalais est à la fois Africain, de par ses origines, et Français, de par son adoption. Le métissage des deux  » lumières  » façonne sa vision de la vie. Son parcours artistique à travers le monde entier, Etats Unis, Canada, Suisse, pays africains, France, révèle son caractère universel.

Cet autodidacte de 52 ans a vécu au Sénégal jusqu’en 70. De l’Afrique, il a gardé les valeurs que sa famille lui a inculquées : la solidarité et le bénévolat. Ouvert sur le monde, ce philosophe dans l’âme se dévoue pour les causes humanitaires. Le grand timide reconverti expose régulièrement ses toiles dans des salons à but humanitaire.  » Je les préfère aux galeries parce que je n’aime pas aller au devant d’elles, leur présenter mes oeuvres. J’ai peur de leur jugement. Je suis plus confiant quand les gens viennent à moi.  »

 » Je suis égoïste, j’aime ce que je fais « 

Ses peintures correspondent à ce qu’il vit et à des événements ancrés dans l’actualité parce qu’il se sent impliqué par les conflits mondiaux. Ousseynou Sarr a peint des séries de tableaux liées au génocide rwandais, à la guerre du Golfe, à la famine en Ethiopie… Son jugement se traduit avec beaucoup de liberté. Toute liberté est création. La vérité est dans ses oeuvres.

Le Sérère partage sa passion avec tous ceux qui l’entourent. Ousseynou Sarr et Victor Cabrita ont créé l’école Sainte Marie de Hann à Dakar où la culture est mise à l’honneur. Dans chaque classe, en moyenne 30 tableaux d’artistes du monde entier sont exposés. Chaque allée de cette école a le nom d’un poète. Tous les élèves sont donc initiés à la culture universelle. Ils connaissent par coeur les poèmes de nombreux génies et l’histoire de l’art.

L’art, réuni tous les gens

 » La grenouille  » a créé un atelier rue Huguerie à Bordeaux, en France comme d’ailleurs dans chaque pays où il a vécu. L’atelier se nomme Lumières et Liberté, comme couleurs et création. Le charisme d’Ousseynou Sarr s’étend à ses élèves.  » Ousseynou aime son métier et est un excellent pédagogue « , commente une professeur des Beaux-Arts de Bordeaux et élève de l’artiste.

A chaque fois, sa démarche consiste à partager son savoir-faire et le fruit de ses recherches. Ousseynou Sarr est comme un coq en patte au milieu des autres et se régale de voir les gens s’épanouir dans leur travail.  » Il nous pousse à aller au-delà de nos capacités, il ressort le côté positif qui est en nous. Ousseynou nous encourage sans cesse « , explique avec sérieux un de ses élèves.

Ceux qu’il forme ne recopient pas ses techniques, leurs tableaux ne sont pas des plagiats de l’artiste. Chacun accouche des oeuvres qui révèlent leur intériorité et leur sensibilité. Le bordelais considère ses élèves comme des peintres à part entière. Modeste et discret, Ousseynou Sarr aime s’entourer d’intellectuels et d’artistes.