Ouganda : des soldats accusés de rébellion contre Museveni

En Ouganda, l’armée annoncé avoir mis aux arrêts au moins 30 personnes pour complot contre le gouvernement du Président Yoweri Museveni.

L’armée ougandaise a annoncé, ce vendredi 10 juin 2016, avoir arrêté au moins 30 personnes pour complot contre le gouvernement du Président Yoweri Museveni.

Ils sont au moins 30 personnes, dont un député de l’opposition et des militaires à avoir été interpellés en Ouganda. Ces personnes sont accusées d’’être liés à un groupe rebelle et de vouloir mener une rébellion armée contre le Président Museveni. Le porte parole de l’armée ougandaise, a précisé que la plupart des personnes interpellées sont des soldats, ainsi que deux hommes politiques de l’opposition, dont le député Michael Kabaziguruka, membre du Forum pour le changement démocratique (FDC), parti de l’opposant ougandais Kizza Besigye, placé en détention depuis le 11 mai.

Pour sa part, le leader de l’ opposition Kizza Besigye est inculpé de trahison après avoir organisé, avec son parti après le scrutin, une prestation de serment alternative où il a été intronisé Président. A rappeler que le Président Museveni est au pouvoir depuis trente ans.