Nigeria : une explosion occasionne d’énormes pertes

Dimanche 15 mars, une explosion a causé d’importants dégâts à Abule Ado. Les réseaux sociaux ont été envahis par de nombreuses vidéos dans lesquelles un oléoduc serait responsable du drame. C’est du moins ce qu’ont affirmé les témoins.

Les populations d’Abule Ado ont été réveillées, dimanche, entre huit et neuf heures, par une violente explosion. On peut clairement distinguer, sur les premières images disponibles sur internet, de nombreuses maisons détruites. Les dégâts ne sont pas négligeables. Selon plusieurs sources sur le lieu du drame, c’est un oléoduc de la Nigerian National Petroleum qui a explosé. L’entreprise a vite fait de démentir cette information.

Une situation maîtrisée

La NNPC a procédé à la fermeture de l’oléoduc pour ne prendre aucun risque. Ibrahim Farinloye, le porte-parole de la NNPC a déclaré : « Selon les informations données par les représentants des services d’incendie de l’État de Lagos, qui sont actuellement sur place, l’explosion n’est pas liée à l’oléoduc, mais pourrait avoir eu lieu dans une usine dans la zone d’Abule Ado ». De nombreux bâtiments ont quand même été détruits par l’explosion, qui s’est faite entendre dans plusieurs régions de l’État de Lagos.

Malgré tout, la situation est totalement sous contrôle selon une source. Les secours se sont promptement dépêchés sur le lieu de l’explosion afin de faire le nécessaire. D’autres équipes ont également été envoyées en renfort. Le bilan du drame s’élève au moins à une quinzaine de morts et plusieurs blessés pour le moment.