Nigéria : un chef rebelle accepte l’amnistie du président Yar’Adua

Ateke Tom, l’un des trois chefs rebelles du Mouvement pour l’émancipation du delta du Niger (Mend) a accepté de déposer les armes ce jeudi, selon L’Express. Répondant à l’offre d’amnistie du président nigérian Umaru Yar’Adua, il a appelé ses anciens compagnons d’arme à faire de même.. Dans un communiqué, le Mend a indiqué qu’un autre chef rebelle, Farah Dagogo, allait suivre l’exemple d’ Ateke Tom. Ces annonces sont le résultat de médiations initiées mardi par le Mend entre les rebelles et une équipe de négociateurs dont le prix Nobel de littérature 1986, Wole Soyinka. Les autres insurgés ont jusqu’à dimanche pour déposer les armes.