Nigeria : un attentat à la bombe perturbe les négociations avec les rebelles

Deux personnes ont été blessées suite à deux explosions, qui ont visé, lundi, le bâtiment gouvernemental dans lequel se tenaient des négociations en vue d’un accord d’amnistie avec les militants de la région pétrolifère du delta du Niger (sud du Nigeria), écrit Canadian Press. Les bombes auraient été placées dans des voitures stationnées près du siège du journal « Vanguard » où se tenaient les pourparlers pour l’accord d’amnistie. Peu avant l’attentat, le Mouvement pour l’émancipation du delta du Niger (MEND), qui lutte depuis quatre ans contre le gouvernement d’Abuja pour une meilleure répartition de la manne pétrolière produite dans la région, avait annoncé avoir posé trois engins explosifs autour du bâtiment.