Nigeria : sa mort annoncée, Aliko Dangote dément

Le Nigérian Aliko Dangote, propriétaire du puissant groupe Dangote, serait décédé en Allemagne selon des rumeurs qui ont circulé. Ce que le milliardaire a démenti.

Aliko Dangote serait décédé en Allemagne. C’est la folle rumeur qui a circulé sur le web, ce dimanche 25 septembre 2016, semant la confusion totale, d’autant que le milliardaire a une renommée mondiale pour être le plus fortuné d’Afrique avec une présence dans de nombreux pays africains où sa structure excelle dans le ciment et l’agro-alimentaire.

Pour mettre un terme à la nouvelle qui a commencé par semer des confusions et pour rassurer l’opinion, Aliko Dangote a rassuré sur internet. Il a en effet posté un tweet pour dire qu’il est vivant et en pleine forme. « Je suis vigoureux, en forme et vivant. S’il vous plaît ne tenez pas compte du rapport malveillant prétextant le contraire. Je vous remercie », a écrit Dangote en guise de démenti.

La rumeur a jailli ce dimanche 25 septembre 2016 et a été relayée par DW-TV3, une presse en ligne qui a par ailleurs soutenu que la disparition du cimentier nigérian a été confirmée par sa famille. Le journal ne s’était pas arrêté en si bon chemin, il a en effet même précisé que Dangote est mort à 59 en Allemagne après une courte maladie.

Aliko Dangote est né le 10 avril 1957 à Kano, au Nord du Nigeria. Cet homme d’affaires nigérian d’origine Haoussa, est considéré comme l’homme le plus riche d’Afrique avec une fortune personnelle évalué à 12,8 milliards de dollars.