Nigeria : les violences ont causé la mort de 100 personnes

De nouvelles violences ont fait plus de 100 morts au Nigeria. Les auteurs de ces attaques seraient des bergers musulmans Fulani, en représailles du vol de bétail. Souvent au cœur de conflits de terres ou de troupeaux, ces derniers se plaignent régulièrement d’être marginalisés et spoliés par l’ethnie chrétienne majoritaire des Berom.

Lire aussi:

  Somalie et Nigeria : terrains minés pour les journalistes