Nigeria : le Président Buhari s’est réuni avec tout son état-major sécuritaire

Le Président nigérian, Muhammadu Buhari

Le Président nigérian, Muhammadu Buhari, a convoqué, mardi à Abuja, son état-major sécuritaire au complet. Etaient présents à la rencontre, tous les hauts gradés de l’armée, les chefs des différentes agences de sécurité intérieure et les responsables de la police.

La rencontre initiée par le Président Muhammadu Buhari a porté sur la dégradation du climat sécuritaire dans le pays. A la fin de cette réunion du Conseil national de sécurité, le chef de l’Etat a recommandé aux responsables de l’armée et des agences de sécurité intérieure de « revoir leur stratégie, que ce soit sur le plan opérationnel ou du renseignement » pour « sécuriser la nation ». Au cours d’une récente interview accordée à la presse, le Président nigérian s’est dit assez préoccupé par la situation sécuritaire qui prévaut dans les parties nord-ouest et au centre-nord du pays.

Le  terrorisme : l’éternel problème du Nigeria

Le 30 juillet dernier, Maiduguri a été la cible de roquettes qui ont fait des dégâts. Le bilan a fait état de quatre personnes tuées. Un jour plus tôt, des assaillants dont l’identité reste pour l’heure à déterminer s’en sont pris au convoi du gouverneur de l’Etat du Borno. Compte tenu de toutes ces attaques qui pour la plupart, on fait des victimes, le Sénat nigérian a exigé que les chefs des armées soient suspendus, doléance à laquelle le Président Muhammadu Buhari n’a pour le moment, pas encore donné de suite. Il a tout de même reconnu que « la police nationale, l’armée et les autres agences de sécurité (…) pourraient faire beaucoup mieux ».

Difficile de lui donner tort. En effet, on enregistre au Nigeria un nombre conséquent d’attaques. Le 8 juin dernier, plusieurs humanitaires avaient été enlevés dans le nord-est du pays avant d’être assassinés, fin juillet. Un comble quand on sait que Muhammadu Buhari avait été élu suite à sa promesse d’éradiquer Boko Haram. Force est de constater que pour l’heure, l’objectif est loin d’être atteint.