Nigeria : heurts entre soldats et manifestants à Kano

Des affrontements ont éclaté ce lundi entre soldats et manifestants à Kano, principale ville du nord, alors que le président sortant Goodluck Jonathan est donné favori à l’élection présidentielle qui s’est tenu dimanche. Selon la BBC, les autorités régionales du pays ont affirmé qu’au vu des résultats préliminaires du premier tour, favorables à Goodluck Jonathan, un deuxième tour ne serait pas nécessaire. D’autre part, un couvre-feu a été instauré dimanche dans la ville de Gombe, située dans le nord, dont est originaire Goodluck Jonathan après qu’un attentat à la bombe a blessé hier huit personnes dans un hôtel, selon les autorités.